L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mercredi, juin 16, 2010

    LES FRANCS BOURGEOIS

    Fin de la promenade de vendredi...
    En résumé : presque deux heures à pied pour se rendre du très récent Opéra de la Bastille jusqu'au bien plus flatteur Opéra Garnier, relativement proche de chez moi, et ceci grâce à la plutôt longue rue des Francs Bourgeois, transformée en rue Rambuteau juste avant l'immonde Centre Pompidou, et constituée essentiellement de boutiques et de maisons du XVIIème & du XVIIIème siècle :

    Sans parler de très nombreux hôtels particuliers tous aussi sublimes les uns que les autres, à commencer (venant de la place des Vosges) par le magnifique Musée Carnavalet, 23, rue de Sévigné :

    Musée dont les toutes premières pierres datent carrément d'avant 1600, phénomène plutôt rare dans notre capitale :

    Peut-être même comme le tout aussi immense hôtel particulier situé juste en face (mais dont je ne suis pas parvenu à trouver la fonction actuelle) :

    Quoi qu'il en soit, j'ai un très bon souvenir de ce musée (visité il y a très longtemps), en grande partie consacré d'une part aux tableaux représentant Paris, d'autre part à certaines pièces évoquant les ameublements de style Louis XIII, Louis XIV, Louis XV & Louis XVI, très séduisantes et très convainquantes :

    Seul petit problème : contrairement au musée Jacquemart-André, relativement petit, mais bourré d'une trentaine de chefs-d'œuvres absolus, celui-ci est d'une taille plutôt monumentale, avec malheureusement pas mal de choses décevantes (même si ses jardins, que je ne suis pas parvenu à photographier, vu l'heure tardive, sont d'un raffinement très subtil) :

    Malgré tout, ceci reste tout de même à voir, au moins une fois dans sa vie, lol ! Tout comme la petite tourelle très légèrement plus à l'Ouest, un style d'architecture médiévale extrêmement rare dans notre capitale :

    Juste avant de parvenir au N°31 de la même rue, occupé par le très bel Hôtel d'Albret, créé en 1563, entièrement reconstruit en 1744 dans le style Louis XV (rarissime dans le quartier), et désormais utile à la "soi-disant" Direction des Affaires Culturelles, toujours apte à donner des millions d'Euros à ces tas de connards, mais apparement incapable d'accorder les pianos des Conservatoires de la ville plus d'une ou deux fois par an (grand maximum, la "te-hon", quoi, en résumé) :

    N'empêche que l'endroit reste malgré tout très séduisant :

    N'est-ce pas ?

    Quelque mètres de plus à l'Ouest, au N°30, soit quasiment en face, le très également charmeur Hôtel d'Alméras, conçu au tout départ en 1611 par l'un des secrétaires d'Henri IV, puis entièrement refait en 1719 :

    Avec, un tout petit peu plus loin, de nouveau l'une de ces fameuses et rarissimes tourelles moyenâgeuse du Marais :

    Malheureusement, les randonneurs like me ne disposent pas toujours d'une mémoire absolue, et s'avèrent parfois même capables de prendre certaines photos dont ils n'ont plus aucun souvenir une fois rentrés chez eux, lol !

    DSL, mais bon, je me rattrape avec les deux dernières de celles des Archives Nationales :

    L'ultime hôtel particulier de cette très belle rue des Francs Bourgeois (que je recommande à tout le monde) :

    Rue qui, juste après, va se transformer en rue Rambuteau jusqu'à l'extrêmement fabuleuse église Saint-Eustache, et même jusqu'à l'Opéra Garnier (où finalement, vu les 8h du soir et près de 4h de randonnée à pied, je me suis résolu à prendre le bus 66 pour revenir à la maison) !

    Et là, comme d'habitude : avec un certain mal au mollets (normal), et une grosse flemme due à la température de 30°, je me suis précipité vers 20h30 chez mes amis de chez Seç... Sublime restaurant du XVIIème dont les places en terrasse sont toujours très pleines dès qu'il fait un peu chaud, mais qui, Dieu merci, sont en ce moment complètement désertes grâce aux grosses taches de notre planète !
    Mine de rien, c'est tout de même ultra-cool...

    Libellés : , , , , ,

    15 commentaires:

    Anonymous SurfAnna a dit...

    On aurait presque pu se croiser à 2 jours près !! j'envisageais d'aller me promener rue des Francs-Bourgeois ce dimanche, mais.... non, j'ai eu la flemme. ;-)
    C'est cool de faire cette promenade avec toi malgré tout !

    mardi, 15 juin, 2010  
    Anonymous Elisa a dit...

    Bonjour Vincent!
    J´adore le musée Carnavalet. J´ai eu la chance de le visiter en septembre, pendant les Journées de Patrimoine.
    Bon mardi
    Elisa, à Rosario, Argentine

    mardi, 15 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Surfanna@ : Argh, dommage d'avoir la flemme pour une si jolie balade... Il y a tellement de choses à voir qu'on ne se rend même pas compte que l'on marche, lol !
    Elisa@ : C'est vrai que ce musée reste très beau (malgré certaines parties un petit peu décevantes, comme déjà dit dans l'article)... Mais bon, pas bien grave !

    mardi, 15 juin, 2010  
    Anonymous yoko a dit...

    Le body shop est super roots
    trop jolie !

    mardi, 15 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Certes, le magasin est bien joli... Sauf que je n'ai rien compris au mot "roots", même en cherchant sous Google, lol !

    mardi, 15 juin, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    L'hôtel que tu as photographié en face du musée Carnavalet pour lequel tu n'as pas trouvé d'information, c'est l'hôtel d'Angoulême Lamoignon qui abrite la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris dont les jardins ont une entrée sur la rue des Francs-Bourgeois à l'endroit exact de ta photo.

    à la fin de l'article de Wikipedia sur l’hôtel de Lamoignon, la précision donnée à propos de l'inscription "S. C." située au-dessous de l'échauguette que tu as photographiée n'est pas sans intérêt.

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup pour ce "comment" très instructif !
    Effectivement, je viens de regarder l'article de Wikipédia, dont tu parlais au sujet de cet hôtel d'Angoulême Lamoignon, et de constater le sens de l'inscription "S.C" (en fait, Sainte Catherine, le nom du quartier à l'époque)...
    Mais au fait, dans la foulée, saurais-tu ce que représente l'une de mes dernières photos ?

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    Je pensais justement me pencher sur l'énigme, mais auparavant j'étais très occupée par ma pérégrination (grâce à Google Maps) le long de cette fabuleuse rue des Francs-Bourgeois où je viens de découvrir un immeuble qui me fascine : une ancienne usine de métallurgie du XIXe siècle
    dont le fronton porte une inscription que j'aimerais pouvoir lire dans sa totalité. Malheureusement les photos de la Google-Car ont leurs limites et ce n'est pas très lisibles, encore moins le texte du cartouche situé au dessus et surmonté d'un mascaron qui m'a l'air pas piqué des hannetons.

    Bon, si tu retournes prochainement dans cette rue, tu sais ce qui te restes à faire ;-)
    Quant à moi, je retournes sur Google Maps, voir si je trouve ta photo-mystère !

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    Finalement j'ai trouvé ce que je cherchais pour le 39 rue des Francs-Bourgeois, c'est la Société des Cendres !

    Pour ta photo-mystère, vu l'heure, je demande un délai :-))

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Pas de problème !
    Surtout que je te trouve plutôt remarquable, comparé à la plupart des grosses taches ayant entre 30 & 45 ans (principalement des mecs, du reste, les nanas étant généralement bien plus douées), et totalement incapables de se servir d'Internet...
    Ou alors, capables (et très avides) de s'en servir sans le moindre scrupule pour leurs propositions de boulots, mais suffisamment paresseux et méprisants pour ne pas prendre une seule ou deux minutes à laisser un tout petit "comment", sur un article qui a en général pris une ou deux heures à son auteur...
    Bref, l'on a beau croire être au XXIème siècle, n'empêche que la grande majorité des taches vivent toujours au XXème siècle, quand ce n'est pas au XIXème (vu la façon dont la plupart des musiciens classiques s'habillent, d'une manière très chiante et à vomir) !
    Meilleure preuve ici, évidemment...

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    Merci pour le compliment ! Finalement je n'ai pas encore trouvé l'endroit de ta photo-mystère vu que je me suis arrêtée en chemin pour identifier ta tourelle moyenâgeuse.

    Elle est située à l'angle des rue Vieille du Temple et Francs-Bourgeois, c'est l'échauguette de la Maison Hérouet,
    construit par Jean Malingre, le grand-père maternel du poète Antoine Héroët, ou Herouet.

    Pas de télé chez moi, donc pas de taches :-D
    Sauf à la radio, mais là, je zappe !!

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    Voila, j'ai trouvé !
    Ta photo-mystère c'est l'ancien monastère des Blancs-Manteaux (sis au 53 rue des Francs-Bourgeois) vu sous l'angle que ce bâtiment forme avec la rue des Guillemites.
    Le clocher étant celui de l'église des Blancs Manteaux.

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Hahaha... Et bien si, moi-même, j'ai une TV chez moi (et même de 140cm de diamètre, pour tout dire) !
    Ceci dit, je ne regarde quasiment jamais aucune chaîne (sauf quelques Infos, de temps en temps), mais essentiellement l'un de mes 500 DVDs...
    Résultat à la con : à peu près dix ans que je n'ai pas foutu les pieds dans un cinéma, tellement l'image est géante chez moi (sans parler du son), lol !

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Et ceci dit : merci du "comment" à propos de la photo-mystère !
    Je pense que ton hypothèse au sujet de l'église des Blancs Manteaux est parfaitement justifiée...
    Je vais, l'un de ces jours, me repromener dans ce coin, mais d'une façon beaucoup plus lente, lol !

    mercredi, 16 juin, 2010  
    Anonymous Mamzelle K a dit...

    Un très chouette quartier ! Je le connais (presque) comme ma poche ;o)
    @+

    vendredi, 18 juin, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil