L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : BUENA VISTA SOCIAL CLUB
  • VERTIGO
  • PATHS OF GLORY
  • jeudi, juillet 14, 2011

    FEU D'ARTIFICE !

    Mais oui...
    Un phénomène bien connu du 14 juillet, comme chacun le sait, je le suppose (même si cette vidéo date en fait de 2009) :

    Certes, je l'admets, les feux d'artifice (Feuerwerk en Allemand - "œuvres de feu", ou encore Hanabi en Japonais, l'un des plus beaux films de Takeshi Kitano (北野武), grâce auquel il a du reste remporté beaucoup de Festivals) sont très souvent impressionnants à admirer (voire même à entendre, en prime) !
    N'empêche que... Vous savez combien coûte tout ceci, pour une toute petite heure ???
    Allez, dites-le moi, juste "au pif", quoi...
    5000€ ? 50000 € ? 500000€ ?
    Et bien devinez, la dernière réponse est hélas la bonne !
    Non pas que je déteste la ville de Paris (et qu'eux non plus ne me détestent pas, vu qu'ils m'ont sélectionné très récemment parmi l'un des cinq meilleurs Blogs de la capitale)...
    Malgré tout, l'un des énormes problèmes que nous avons concernant tous les Conservatoires Municipaux réside surtout dans l'absolue dégradation de nos trop vieux pianos, pratiquement tous à jeter par la fenêtre (du moins, de mon propre avis) ! Alors que depuis peu, la fameuse marque Japonaise KAWAI propose d'excellents pianos à des prix dérisoires, autrement dit autour de 6000€ pour leurs simples pianos droits :

    Et disons, aux environs de 16000€ pour leurs magnifiques quarts de queue :

    Autrement dit, juste histoire de me justifier au sujet de la dizaine des Conservatoires Parisiens, le simple prix de ce feu d'artifice permettrait d'offrir soit trois pianos à queue à tout le monde, soit une dizaine de pianos droits (tout neufs, justes, et impeccables) !
    Bon... Et bien, à la place de tout ceci (ce que bien sûr n'importe quelle ville Allemande ou Autrichienne ferait instantanément), notre sublime capitale préfère dépenser 500000€ pour cette fête gratuite & démentielle d'une seule petite heure, quitte à se trouver ensuite très réservée toutes les années suivantes concernant la musique, comme depuis très longtemps, d'après les propres opinions scandalisées de notre fameux Hector Berlioz (1803-1869) !
    Bref, tout ce phénomème me fout énormément "les boules", il faut bien le dire...
    Et fort heureusement, je vais très vivement me barrer d'ici peu en Autriche, où certes, les gens ne feront peut-être pas de feux d'artifice, mais en revanche accorderont leurs pianos et leurs orgues (incroyable !) quasiment tous les mois !!!
    Bref ! Un autre monde, en résumé...

    Libellés : , , , , ,

    21 commentaires:

    Anonymous Anonyme a dit...

    Personnellement, je trouve ça magnifique un feu d'artifice, pas besoin de savoir combien ça coûte, m'enfin…
    VaL

    jeudi, 14 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Valérie@ : Certes, moi aussi, j'adore ceci... N'empêche qu'il ne faudrait pas dépenser autant d'argent en l'espace d'une seule heure, pour ensuite être obligé de se serrer la ceinture tout le reste de l'année !
    Point commun avec les Jeux Olympiques : quelle que soit la ville qui s'estime vénérée d'avoir été sélectionnée, elle se trouve en général endettée pour les dix années suivantes (minimum)... Alors bon, j'aimerais autant me passer de ces phénomènes superficiels, du moment que ceci favorise les étudiants tout le reste du temps !

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Blogger Tilia a dit...

    Tu as cent fois raison, mais malheureusement Mr Paris n'en na rien à battre de tes arguments. Autant pisser dans un violon, ça fera le même effet.
    Par contre si tu pissais dans un de tes pianos pourraves peut-être que ça déclencherait le processus et qu'il finirait par la fenêtre :D

    Beau temps pour tes vacances en Autriche et bon voyage. Il me semble t'entendre d'ici fredonner tralala itou ! tralala itou !!

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Tilia@ : Merci de me donner cent fois raison (ce qui n'est pas le cas de tout le monde, hélas) !
    Sinon, hum, "pisser dans un violon", comme tu le dis, j'ai un petit peu de doutes, là...
    Sais-tu combien coûtent les fameux Stradivarius, de petits bouts de bois de 50 cm datant de plus de 300 ans ???
    Devine...
    Non pas 170000€, comme le plus géant piano à queue du monde (Bösendorfer Impérial), ni même 2500000€ comme le tout récent orgue de Saint-Louis en l'Île, où je joue de temps en temps, et dont j'ai déjà maintes fois parlé ici...
    Mais non, quasiment 5 millions d'Euros (autrement dit, dix feux d'artifice, lol) !!!
    Hallucinant, n'est-ce pas ?

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Anonymous sheily a dit...

    J'adore les feux d'artifice, mais quitte à choisir, je préfère un piano!

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sheily@ : Merci beaucoup (je me demandais si tu n'étais pas déjà partie en vacances, lol) !
    Moi aussi, j'adore totalement les feux d'artifice, c'est absolument magique, même au niveau sonore (et en plus, vu que je suis trois fois signes d'air, tout se passe dans le ciel, donc c'est d'avance le pied absolu)...
    Mais vu qu'à la suite de cette dépense hallucinante, notre belle ville va dans les années à venir se permettre de refuser quasiment n'importe quel budget (notamment concernant le changement de pratiquement tous les pianos des Conservatoires Municipaux), je serais bien près à m'en passer totalement, ne serait-ce qu'une seule année !

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Moi aussi mon cher Vincent, j' aime les feux d'artifice qui sont un régal pour les yeux et moins pour les oreilles... mais bon...
    Les loisirs proposés au peuple en délire font partie d'une stratégie ( qui n'est pas nouvelle...) bien calculée et mise en place par nos dirigeants bien aimes...et peu importe ce que cela peut couter...conserver le POUVOIR n' a pas de prix...
    Ainsi le peuple rassasié se dirige vers les urnes, complètement hipnotisé et de ce fait inconscient, voire lobotomisé...glissera le bulletin qui lui permettra de revoir un joli feu d'artifice l'année suivante ou de rester bien au chaud devant les chaînes de télé qui sont les symboles d'un esclavage nouveau...
    J'ai un fils qui comme toi monte aux créneaux pour de tels sujets( est - ce la qualité de musicien qui veut ça??? Je ne saurais le dire... Mais je trouve que parois les combats perdus d' avance lui font des bosses sur le front que mon cœur de père a bien du mal à accepter...
    Ceci dit tu as mille fois raison...alors jetons les pianos par les fenêtres et sortons avec eux dans la rue pour nous aussi jeter notre mécanique petite bourgeoise aux orties et comme tes pianos, accordons nous pour jeter tous ces guignols qui ne pensent qu'au pouvoir et au trône qui va avec également par les fenêtres et tentons de créer une societe plus juste et plus égalitaire...
    Mais c'est un rêve que faisait aussi le grand et sublime Aragon...qui terminait un de ses magnifique poème par :
    - "...c'est un rêve modeste et fou
    Il aurait mieux valu le taire
    Vous me mettrez avec en terre
    Comme une étoile au fond d'un trou."
    Je te joins en suivant un texte sur la manipulation des masses...
    Je t'embrasse.
    Ton cousin Bruno

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    C'est encore moi...
    Je ne peux pas copier le texte qu'un copain m'a envoyé...mais je te joins le nom : Les dix stratégies de manipulation de masses, de Noam Chomsky...
    Bonne lecture... C'est édifiant...
    Bises
    Bruno

    vendredi, 15 juillet, 2011  
    Anonymous Cafard a dit...

    Effectivement, c'est assez consternant. Enfin, du pain et des jeux, tu vois le genre, on offre un beau spectacle à la populasse et elle est contente et puis basta.

    Ils pourraient aussi économiser sur leurs salaires, le prix de leurs maisons, de leurs avions, leurs yatchs et compagnie, ça règlerait bien des problèmes !

    samedi, 16 juillet, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Après l'étalon-or, nous voici à l'heure de l'étalon-piano ! Why not...
    Mais sait-on qui paye les frais du feu d'artifice ? Met avis que ce n'est pas la seule Ville de Paris mais aussi le ministère des Armées et l'Etat qui, sans nul doute, n'ont quant à eux rien à foutre des pianos mal accordés voire désaccordés. Qu'on se le dise !
    Sabichan

    samedi, 16 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Bruno@ : Merci vraiment de ton énorme "comment" !
    Marrant, tout ceci, que l'un de tes fils (le plus jeune, je suppose) monte aux créneaux... Tu dis "comme moi", mais à part sur le Blog, j'ai arrêté de me plaindre au sujet des pianos : il y a des années que j'en parle (pas que moi, du reste), et la ville ne possède jamais le moindre centime, alors bon, stop !
    Merci aussi de ta recommandation de Noam Chomsky... J'ai trouvé sans problème ce texte particulièrement réaliste sous Google !

    samedi, 16 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Lunapei@ : Tu as bien sûr cent fois raison !
    Sabichan@ : Certes, l'armée doit davantage apprécier les caisses claires et les trompettes, plutôt que les pianos... Normal, cela coûte beaucoup moins cher, et ne pèse que quelques kilos, lol !

    samedi, 16 juillet, 2011  
    Anonymous Zoun a dit...

    Surtout en période de crise, c'est vrai qu'on pourrait essayer de réduire le cout.. il y a d'autres priorité.. les hôpitaux, l'éducation par exemple..

    Bonne vacance à toi!

    lundi, 18 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Zoun@ : Exact, mais là, je crois que l'on pourra attendre indéfiniment... Bonnes vacances à toi aussi !

    lundi, 18 juillet, 2011  
    Anonymous Elisa a dit...

    Merci pour partager Vincent.
    Je suis d´accord: ils sont beaux ces feux, mais.... chers!
    Tu pars en vacances, alors, profites-en!
    Bisous
    Elisa

    lundi, 18 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Elisa@ : Voilà, en gros, c'est bien le résumé... Très beaux, mais très chers !
    Merci pour tes voeux... Je vais essayer de bien profiter de mes vacances !

    mardi, 19 juillet, 2011  
    Blogger anetcha a dit...

    Bonne vacances dans ces hautes montagnes et en septembre ... je serai ravie de vous retrouver, vous et vos balades !

    vendredi, 22 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Anetcha@ : Merci beaucoup, et bonnes vacances à toi aussi (oui, normalement, l'on se tutoit toujours sur les Blogs, lol) !
    Vu que nous sommes de nouveau dans une année à douze lunes (et non pas treize, comme l'an dernier), je suppose que la météo devrait être bien plus favorable...
    Bizz, bizz, à la rentrée !!!

    vendredi, 22 juillet, 2011  
    Anonymous Michaël a dit...

    C'est fou ce débat sur les feux d'artifices ! Au nom de quoi devraient-on supprimer les derniers rituels fédérateurs ? Notre société n'a plus de repère, pas la peine de lui en retirer d'autres ! plus d'un million de personnes a vu ce feu d'artifice, ce qui fait 0.5 euros par personne . trop cher ? C'est sûr qu'on peut toujours convertir ces sommes en baguettes de pain ou en baskets, mais au final, qu'est ce que cela aurait comme poid dans la vie de tous les jours ? Allez, si tu veux faire une petite addition : un panneau de signalisation coûte déjà 1000 euros, une bouche d'égout 500 euros... un salarié payé au SMIC le double de sa paie, soit 2000 euros... on arrive vite aux 500 000 ! Mais bon, on peut toujours stopper tout ce qui paraît futile et puis finalement se plaindre du fait que la ville n'organise plus de manifestation populaire...

    vendredi, 22 juillet, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Michaël@ : Comme déjà dit, moi aussi j'adore les feux d'artifice... La seule chose, c'est qu'ensuite, la ville de Paris se révèle la plupart du temps incapable de dépenser le moindre centime pour accorder (voir changer) la majorité des pianos pourris des Conservatoires Municipaux, et ceci, vu de mon côté, c'est extrêmement énervant !!!

    vendredi, 22 juillet, 2011  
    Anonymous Elisa a dit...

    Salut Vincent!
    Étant donné que tu ne reviens pas de tes vancances... je viens te souhaiter un joyeux Noël et des bonnes fêtes.
    Que le nouvel an commence plein de bonheur:)
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

    vendredi, 23 décembre, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil