L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • jeudi, mai 12, 2011

    MAISON DE BALZAC

    47, rue Raynouard dans le XVIème...
    Juste un tout petit peu avant d'arriver à la Maison de la Radio, et malheureusement juste devant cet immeuble de l'architecte Auguste Perret (1874-1954), lui aussi célèbre mais pour de toutes autres raisons, à savoir le premier usage vers 1903 du béton de ciment armé, auquel je préfère de mon côté très fortement la fameuse pierre de taille !

    Fort heureusement, la maison de cet immense écrivain Honoré de Balzac (1799-1850) se révèle particulièrement mignonne, d'autant que se découvre tout au fond l'un des monuments les plus visités du monde, même si seulement bâti 39 ans après sa mort :

    En prime, son assez vaste jardin très agréable est accessible à tout le monde quasiment tous les jours, avec en guise de cadeau deux très jolies statues de sphynx, que ce grand amateur d'Art a probablement dû commander de sa propre personne :

    Bref ! Après avoir passé un certain temps à l'extérieur, il fallait tout de même que je me décide à rentrer dans ce musée (totalement gratuit, je le précise)... Cette maison, de plusieurs étages (ce qui ne peut absolument pas se deviner depuis la rue Raynouard !), fut en réalité louée à diverses personnes à l'époque, et Honoré de Balzac n'habitait en fait que l'appartement du haut, d'une taille d'environ 100m2 au maximum, à commencer par cette toute première pièce ornée d'un superbe tableau de femme nue, probablement dû à son grand ami Théophile Gauthier (mais pas sûr, à vérifier) :

    Seconde pièce, dotée d'énormément de manuscrits de ce gigantesque écrivain, qui tout en mourant à 51 ans a publié environ 90 nouvelles et romans, la plupart du temps d'une taille très vénérable :

    Troisième pièce, garnie de ce que l'on nomme assez curieusement les camées, la plupart du temps assez humoristiques :

    Et enfin, l'ultime pièce de cet étage, quasiment mythique, puisque l'on y trouve le bureau et le magnifique fauteuil "baroque" où Honoré de Balzac passait entre 16 et 18 heures par jour (!!!) à écrire ses ouvrages, et du coup à se gaver de café pour rester éveillé, ce qui est apparement la cause de sa mort, d'après les autopsies :

    Dans la foulée, l'on peut également visiter l'étage inférieur, où figurent un certain nombre de jolies statues de l'écrivain classées chronologiquement, à commencer par la plus réaliste de toutes :

    Pour poursuivre ensuite avec celle que je préfère (vu que bien sûr, totalement baroque, ce que j'adore) :

    Et enfin terminer avec de beaucoup plus récentes, et donc de plus en plus "barrées" (notamment la dernière, n'est-ce pas ?) :

    Juste à la sortie du musée, il y avait cette très jolie maquette d'à peine un mètre, où l'on voit seulement l'appartement de Balzac, et pas du tout les autres étages :

    Bonne occasion, du coup, pour me permettre de questionner le responsable du musée, qui m'a livré cette information presque impossible à deviner personnellement... En fait, pour voir l'intégralité de la maison, il faut tout d'abord remonter le minuscule escalier de sortie, pour ensuite redescendre un peu plus loin le "vrai" escalier jusqu'à la minuscule rue Berton (qui portait autrefois le bien plus joli nom de rue du Roc) :

    Avec une fois de plus la vue de l'un des plus célèbres bâtiments du monde :

    Sans compter que d'une façon assez hallucinante dans le XVIème, c'est comme si l'on se retrouvait d'un seul coup à la campagne comme à Montmartre, autrement dit, avec beaucoup d'arbres et aucune voiture (trop cool !) :

    Plus cette étonnante plaque :

    Bref ! Très belle visite, très beau musée, et en plus avec une météo particulièrement sublime ce jour-ci :

    Adoncques : évidemment, je recommande vivement cet endroit à tout le monde, d'autant que ceci vous coûtera quelque chose du genre zéro centime (et alors là, honte sur moi, je passe devant deux fois par semaine en allant bosser à pied dans ce coin-là depuis plus de dix ans, et je viens seulement de visiter cette maison, lol) !

    P.S : La "te-hon" non pas seulement sur moi, du reste, mais aussi sur mon fameux éditeur Blogger, qui a d'un seul coup complètement déconné ce fameux vendredi 13... Résultat : mon article sur cette maison avait déjà été publié mardi 11/05/2011, et d'un seul coup, il se trouve qu'il a complètement disparu, avec aucune sauvegarde quelque part !!! Du coup, il a encore fallu que je repasse une bonne partie de la nuit à tout réécrire, et bref, c'était très chiant, j'espère que ceci ne se reproduira plus... Alors bon, désormais, je vais toujours sauvegarder tous les textes sous Word, histoire de pouvoir me rattraper très rapidement le prochain vendredi 13, XD !

    Libellés : , , , , , , , , ,

    11 commentaires:

    Anonymous sheily a dit...

    J'adore cet endroit! Un véritable petit paradis... La dernière fois que je suis passée, c'était à l'occasion de l'expo Mouise Bourgeois consacrée à Eugénie Grandet (en janvier, il me semble). J'ai adoré l'expo (incomplète car Louise Bourgeois est décédée au cours des préparatifs), et encore plus le lieu. Quant à la rue Berton, on se croirait hors du temps... Bref, je suis tellement fans du lieu que j'y ai consacré un billet http://parisecret.20minutes-blogs.fr/tag/honor%C3%A9+de+balzac et un album photo qui commence ici http://parisecret.20minutes-blogs.fr/album/villages/1648300038.html

    jeudi, 12 mai, 2011  
    Anonymous sheily a dit...

    Avant que blogger ne plante, je racontais que j'adorais cet endroit, calme et hors du temps, si bien que j'y ai consacré un billet (http://parisecret.20minutes-blogs.fr/tag/honor%C3%A9+de+balzac) et un album photo qui contient des photos en noir et blanc de la rue Berton (http://parisecret.20minutes-blogs.fr/album/villages/1648300038.html).
    Ma dernière visite remonte au mois de janvier, pour la magnifique expo de Louise Bourgeois sur Eugénie Grandet. Un moment d'autant plus fort que l'expo était partielle, puisque Louise Bourgeois est décédée au cours des préparatifs.

    samedi, 14 mai, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Bon, on va interdire le vendredi 13, haha ! La maison de Balzac, comme toi j'ai mis beaucoup de temps avant de rentrer dedans, alors que moi aussi je passais devant très régulièrement (baby-sitting dans le quartier). Et j'ai eu aussi un coup de cœur ; la visite est courte, mais très agréable, super reposante. Et pourtant je ne raffole pas de Balzac à la base.

    T.

    samedi, 14 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sheily@ : Oui, tu as vu cette énorme galère de Blogger le vendredi 13, incroyable, non ? Sinon, je viens de regarder ton premier article, et certaines de tes photos sont très proches des miennes... Notamment celle du sphynx !

    samedi, 14 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Touille@ : Tu as bien raison, cette visite n'est guère longue, mais très reposante et très agréable ! En fait, d'après ce que tu m'avais dit, je crois que tu as vu la même exposition que Sheily... Dommage que je n'en ai pas profité (même si, tout comme toi, je ne raffole pas de cet écrivain "monumental") !

    samedi, 14 mai, 2011  
    Blogger Robin Simon a dit...

    EXOTIQUE POUR UN LIEU PARISIEN NON ???

    lundi, 16 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Robin@ : Sûr que ça l'est ! C'était sûrement plus fréquent autrefois dans le XVIème, mais c'est désormais devenu assez rare...

    lundi, 16 mai, 2011  
    Anonymous Elisa a dit...

    Mon cher Vincent, mon ami le grand fumeur, je viens te souhaiter un weekend splendide!
    Bisous

    samedi, 21 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Elisa@ : Merci beaucoup...
    Moi aussi, je te souhaite un très bon week-end (à Paris, il fait quasiment impeccablement beau depuis un bon mois) !

    samedi, 21 mai, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    tout d abord encore bravo pour toute la matiere de tes articles j espere que la ville de Paris va te decerner une"medaille" un jour ou baptiser une rue de ton nom;....dommge pour la fete...c est trop.."beth.......ditto" l ambiance avait l air tres sympa(demain cest ici....quant à Balzac j ai visite ce musee l endroit est tout à fait atypique;;;;;;tu sais peut etre qu il a vecu logtemps à Isooudun la ville que j ai habite jusqu à mon adolescence....ca me poursuit jusqu ici puisque que le chateau de frapesles situe à Issoudun(36) etait la propriete à l epoque d HONORE de B...et que propietaire actuel de ce chateau habite ds le meme immeuble que moi ....donc en face de chez toi " la boucle est bouclee"
    à bientot....gilles

    lundi, 30 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Gilles@ : Non, la ville de Paris ne m'a pas encore offert de "médaille d'or", mais m'a déjà classé cinquième dans sa liste des meilleurs Blogs, donc c'est déjà cool... Merci pour les infos au sujet d'Issoudun, car même l'article de Wikipédia au sujet de Balzac en parlait très peu !

    mardi, 31 mai, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil