L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mercredi, avril 20, 2011

    RUE NORVINS

    Et voilà, enfin ma redescente...
    Comme chacun le sait, lors de ma fameuse randonnée de près de trois heures à Montmartre du mardi 12/04, qui m'a énormément plu (souvenez-vous : place Jules Joffrin, rue du Mont Cenis, rue Saint Vincent & Butte Montmartre) ! Alors bon, encore quelques minutes à passer dans la très fameuse place du Tertre, extrêmement encombrée de touristes :

    Juste avant de parvenir à cette fameuse rue :

    Une rue certes très fréquentée à son tout début :

    Avec du reste douze tonnes de magasins, tout comme dans la fameuse place précédente :

    Mais ceci se calme très vite (fort heureusement), laissant quasiment les 200 mètres restants de cette minuscule rue totalement disponibles, et quasiment tout aussi déserts que sur la face Nord... Avec pour commencer ce très joli dessin (au pif, je dirais Edith Piaf, mais rien de certain, alors si quelqu'une est plus connaisseuse que moi, merci d'avance de la bonne solution !) :

    Pour poursuivre avec ce magnifique lieu de haute campagne, qui si mes souvenirs sont bons, appartient toujours à la CIA (Cité Internationale des Arts, hein, pas la "vraie" CIA !), où j'avais dans le grand passé rencontré l'un des anciens étudiants de Pierre Boulez, au sujet de l'une de ses œuvres (que je déteste désormais) :

    Et plus bas, une statue absolument hallucinante, sortant des murs (le "Passe-Muraille") :

    Une statue que j'ai trouvée vraiment géniale du tout premier coup (d'autant que personne ne se donnait la peine de franchir la toute petite cour de 20m pour aller l'admirer de plus près, lol !) :

    Et encore plus géniale vue "du second coup", vu que je ne connaissais absolument pas les compétences sculpturales de ce très fameux acteur Jean Marais (1913-1998), d'autant plus étant donnée la dédicace concernant cet autre célèbre écrivain Marcel Aymé (1902-1967) :

    Et histoire de rester "entre artistes", voici juste en face la maison où justement le fameux Marcel Aymé a séjourné, juste à côté de l'excellent chef d'orchestre Désiré-Émile Inghelbrecht (1880-1965) :

    Petit croisement avec la minuscule rue Poulbot, où se trouve ce très joli théâtre CINÉ 13 :

    Juste avant d'aborder, en guise d'ultime descente, la très circulaire avenue Junot, avec cette étonnante maison pourvue d'étranges mosaïques au dernier étage :

    Maison qui, comme par hasard, se trouve avoir été celle du fameux peintre ayant donné son nom au précédent croisement, Francisque Poulbot (1879-1946) :

    Et voilà, ma descente est désormais terminée... Avec, pour finir en beauté, ce minuscule passage de la Villa Léandre, m'amenant directement jusqu'à la fameuse rue Caulaincourt, avec des tonnes d'hôtels particuliers que je ne détesterais pas habiter, si jamais je gagnais au LOTO l'un de ces quatre, lol !

    Juste un tout dernier article encore à venir, mais qui ne va peut-être pas faire plaisir à tout le monde, vu qu'il va concerner l'immense Cimetière de Montmartre, que je n'avais encore jamais visité de toute ma vie (dingue, n'est-ce pas, vu qu'il y a là la tombe d'Hector Berlioz, que bien sûr je me suis empressé de "toucher", évidemment) !

    Libellés : , , , , , , , , , ,

    8 commentaires:

    Blogger Tilia a dit...

    Toujours l'oeil aussi aiguisé Vincent!

    Merci pour le Passe-muraille (j'adore) et les petits Poulbots.

    Ne me dis pas que tu as zappé le cimetière Saint-Vincent, où entre-autres, se trouvent inhumés, non seulement Marcel Aymé, mais (mais mais !)...
    Arthur Honegger
    Inghelbrecht
    et
    Maurice Utrillo ?!!!

    mercredi, 20 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Tilia@ : N'est-ce pas que le Passe-Muraille est magnifique, hein ?
    Certes, je voulais passer également au cimetière Saint-Vincent, mais je ne sais pas pourquoi, je l'ai loupé... Peut-être parce que je ne voulais pas mourir, non ?
    Quoi qu'il en soit, mieux vaut que je me soit rendu (article à venir) au très grand cimetière de Montmartre, où il y a - au minimum - la tombe d'Hector Berlioz, un compositeur Français dont certes, je n'aime pas tout, mais en tout cas 712000 fois supérieur à ce consternant Arthur Honneger, dont je me demande toujours pourquoi l'on joue encore certaines de ses "créations" (oui, exprès, les guillemets) !

    mercredi, 20 avril, 2011  
    Blogger Tilia a dit...

    De Honegger, on joue surtout Pacific 231, non ?
    Les gens aiment bien la musique descriptive "Le Vol du Bourdon" "la Danse du Sabre" etc, pas toi ?

    mercredi, 20 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Tilia@ : Oui, effectivement, l'œuvre de Arthur Honneger que l'on joue le plus souvent est bel et bien celle que tu cites, Pacific 231, disons encore à peu près "potable"... Sinon, je crois que les gens aiment d'emblée la musique "descriptive" parce qu'elle est très facile à comprendre, ce qui, pour être tout à fait honnête, fut également mon cas, du moins quand j'avais 18 ans, il y a bien longtemps ! Désormais, disons depuis une bonne vingtaine d'années, je n'adore pratiquement plus que les œuvres totalement mystiques, autrement dit (dans l'ordre chronologique) celles de Bach, Mozart, Schubert, Franck, Bruckner & Brahms (entre autres)...

    mercredi, 20 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Est-ce parce que c'est le dernier des cinq blogs consacrés à ton expédition montmartroise (?!) mais à partir de l'envoûtant Passe-muraille, j'adoré. Autour du Sacré-Coeur, je ne sais si ton merveilleux Coolpix à des facultés pour oblitérer les "gentils touristes" mais on en voit si peu... pas poss ! Moi, qui depuis deux mois joue à accompagner ma touriste, mis à part les alentours de la merveilleuse et troublante Basilique Saint-Denis, qu'est ce que ça grouille ces petites bêtes ! Sans parler, spécificité parisienne du moment, de tous ces militaires qui paradent dans les sous-sols et même dans le square de Notre Dame autour d'un arbre, comme s'ils étaient indispensables à son bon maintien ! Je rêve et ça m'énerve. Je sais, on est en guerre mais ça sert à quoi cette surveillance toujours plus accrue ? Les "gentils touristes" on peut toujours en rire mais les "autres", sûrement pas.
    Sabichan

    vendredi, 22 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sabichan@ : Merci de ton "comment ! Mais je ne trouve pas que mon fameux Nikon Coolpix ait réussi à éliminer le nombre de touristes, du moins au tout début de la rue... Sinon, non, ce n'est pas encore tout à fait le dernier des cinq articles sur Montmartre, il en reste encore un ultime au sujet du cimetière du même nom, qui verra "le jour" ce soir très exactement à minuit !
    D'ailleurs, il vaut mieux terminer rapidement, parce qu'aujourd'hui, je me suis baladé trois heures dans le fameux Jardin des Plantes, et qu'il va de nouveau y avoir des tonnes d'articles à ce sujet, lol !

    vendredi, 22 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    derrier l'eglise st jean de montmarte pres de la place du tertre un minuscule cimetiere ou repose ...Cyrano de bergerac !

    dimanche, 24 mars, 2013  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Ah, et bien, je ne pouvais pas tout savoir... Voila la raison pour laquelle je suis ravi que quelqu'un laisse un Comment !

    dimanche, 24 mars, 2013  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil