L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mardi, juin 10, 2008

    RUE FORTUNY

    Ainsi que quelques rares autres...
    Toutes à proximité immédiate du parc Monceau (comme chacun sait, le plus "romantique" de tout Paris), entre autre la très jolie rue Henri Rochefort, déjà relativement riche en petits hôtels particuliers mignons comme tout :

    Il se trouve qu'en ce mardi 10 juin, j'ai bénéficié de plusieurs concours de circonstances plutôt inattendus (y compris la beauté de la lumière parisienne vers 19 heures), de sorte qu'ayant fini de travailler bien plus tôt que prévu, je me suis senti très motivé pour aller tester mon nouveau NIKON dans les parages enchanteurs du parc Monceau - et bien sûr, une fois qu'on est devant la porte dudit parc, impossible de ne pas rentrer y faire au moins un petit tour, évidemment :

    Vu la chaleur hallucinante de cette journée (presque 28°, là, je suis déjà "hors limites" depuis longtemps, heureusement qu'il y avait un petit poil de vent, lol !), je n'étais apparemment pas le seul à avoir eu cette très bonne idée :

    Bon. Je vous avais promis la rue Fortuny, alors faites-moi confiance, vous allez l'avoir ! Mais auparavant - géographie oblige - je suis bien obligé de parcourir quelques 200 mètres de la très "chic" rue de Prony, où trônent également quelques immeubles que pour ma part, je ne détesterais pas habiter, par exemple celui de la Délégation Soviétique auprès de l'UNESCO :

    Ou encore le superbe hôtel abritant l'Organisation Mondiale de la Santé Animale, plutôt d'inspiration versaillaise, on va dire :

    Mais bon : les meilleures choses ont une fin ! Car me voici enfin rendu au croisement entre la rue de Prony et la rue Fortuny :

    Croisement mythique s'il en est, car dans ce très bel hôtel ont habité non seulement le musicien Auguste Chapuis (1858-1933), totalement oublié de nos jours (pour tout dire, que ce soit sous Google ou Wikipédia, je n'en ai pas trouvé la moindre trace, lol !), mais aussi le grand dramaturge Edmond Rostand (1868-1918), dont la renommée (même sans Gérard Depardieu) restera par contre toujours intacte, grâce notamment à Cyrano de Bergerac, l'Aiglon, et le très atypique Chantecler :

    Un peu plus loin dans cette même rue (Fortuny), un pur et parfait exemple de cet étrange style "néogothique" typique du XVIIème arrondissement, si particulier que je vous ai même concocté un article spécialement sur ce sujet, à lire ci-après :

    Le très joli lycée professionnel Mariano Fortuny (et oui, il n'y a pas que moi qui ait l'immense chance d'enseigner dans un monument "classé", lol !) :

    Qui jouxte tout de même, en plus, la maison de Marcel Pagnol (putain, on se la pète grave, quand même, dans le XVIIème, quoi, lol !) :

    Je pourrais, certes, continuer longtemps de cette façon... Mais bon, il se trouve que, par un curieux hasard, la plupart des célébrités littéraires ont toutes habité au sud de la rue, côté Monceau. Ce qui n'exclut pas, sans doute, un certain nombre de "curiosités" côté nord :

    Cet ultime hôtel de la rue Fortuny pourrait certes s'avérer assez peu intéressant, s'il ne s'agissait de celui de William Christie (Les Arts Florissants), dont l'une de mes élèves a bien failli faire partie (et oui, "failli", c'est bien là tout le problème, et pourtant, presque l'une des dernières en lice parmi 800 personnes, sniff, sniff) !

    En attendant, une petite vue panoramique sur cette petite rue fortunée... Pardon, Fortuny (mais bon, c'est pareil, de nos jours !) :

    Laquelle débouche, au numéro 44 de l'avenue de Villiers, sur le fabuleux immeuble de La France Mutualiste (comme quoi, comme d'habitude, ces gens-là n'ont absolument rien contre les tours en béton ou les HLMs, mais bon... Pas pour eux, quoi, il ne faut pas déconner, tout de même, lol !) :

    Jolie baraque, n'est-ce pas ???

    Libellés : , , , ,

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil