L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • jeudi, février 14, 2008

    CASTEL BÉRANGER (#2)

    Chose promise, chose due...
    Depuis le temps que je devais faire cet article ! Encore fallait-il que toutes les conditions fussent réunies : un après-midi de libre, une météo idyllique, et surtout la présence dans leur appartement du castel Béranger de Mr & Mme S***, dont l'invitation courait depuis belle lurette... Aujourd'hui donc, contre toute attente, très peu de temps après avoir réalisé le Post sur l'extérieur du castel (voir ci-après), me voici enfin en mesure de vous offrir mon reportage personnel sur l'antre de la maison, que je diviserai d'ailleurs en plusieurs parties, vu le nombre exceptionnel de photos.
    1) LE HALL D'ENTRÉE : Seule et unique partie vaguement visible de l'extérieur, cette entrée tout à fait étonnante fut conçue et réalisée par Alexandre Bigot (1862-1927), le fameux décorateur du Céramic Hôtel de l'avenue de Wagram :

    Plafond et mosaïques bien sûr typiquement Art Nouveau :

    Mais c'est tout de même cette étrange sentation de pénétrer à l'intérieur d'une grotte naturelle - voire fœtale - qui crée réellement la surprise ici (sans pour autant forcément rejoindre ceux qui voient dans les deux colonnes extérieures des représentations phalliques à peine déguisées) :

    2) LE VESTIBULE : "Per aspera ad astra", enfin parvient-on de nouveau à la lumière au pied du premier escalier, illuminé par des vitraux de Georges Néret, première vue au flash :

    Et sans flash :

    Le grand couloir du rez-de-chaussée, où l'on voit que tout comme Gustave Eiffel, Hector Guimard préférait utiliser les infrastructures elles-mêmes comme éléments décoratifs plutôt que de les masquer (bon, c'est aussi le parti-pris de Beaubourg, mais tout le monde n'est pas obligé d'avoir du génie, non plus !) :

    Couloir qui, incidemment, est le seul de l'immeuble non seulement à accepter la présence de paillassons, mais en plus à les exiger exactement calibrés à la taille voulue (et oui, habiter un monument classé n'offre pas que des avantages) :

    3) MODERNES CONCESSIONS : L'ascenseur, bien sûr, l'un des très rares éléments (avec les digicodes) rajoutés au cours du vingtième siècle :

    Mais qui a fort heureusement laissé intacte cette curiosité que l'on ne trouve que dans peu d'immeubles, de petits sièges situés à chaque demi-étage à l'intention des ascensionnistes fatigués (à noter que le tapis d'escalier, bien que récent, a été retissé d'après les cartons d'origine !) :

    Quant à cette petite loggia (elle aussi d'origine), sauriez-vous en deviner le rôle ?

    Et bien, il s'agit de l'une des toutes premières cabines téléphoniques intégrées à un immeuble parisien ! Et d'après Mr S***, dès que le téléphone sonnait, la concierge (dont la loge était située juste en face) se dépêchait de répondre, pour monter ensuite prévenir dans les étages l'un ou l'autre des locataires - le peintre Paul Signac, par exemple, ou Hector Guimard lui-même...

    4) LA COUR CENTRALE : Mais cette fois-ci vue de l'intérieur :

    Avec là-encore, plusieurs curiosités : la porte du second bâtiment, dans un style beaucoup plus baroque que celle du bâtiment principal :

    L'ancien escalier de service (un véritable "puit de lumière" à la Horta), mais qui aujourd'hui n'abrite plus que les nombreux câblages nécessaires au confort moderne :

    Ainsi que la fontaine commune, qui semble évoquer quelque monstre de Giger (il n'est d'ailleurs pas impossible que le peintre suisse ait été, consciemment ou non, influencé par l'oeuvre de Guimard - cf. également le hall d'entrée, qui évoque l'une des scènes les plus connues d'Alien -, je viens d'ailleurs de vous faire en "bonus" un bref article sur ce sujet précis) :

    5) LES ESCALIERS : Là (faute de notes), je crois que j'ai un peu mélangé les deux bâtiments, mais peu importe, je crois... car non seulement les mosaïques restent très proches :

    Mais surtout, on y découvre dans les deux cas ces extraordinaires décors en briques de verre soufflé de Georges Falconnier (apparemment, une grande nouveauté à l'époque), qui pratiquement varient d'étage en étage en faisant alterner symétrie et asymétrie avec un sens absolu de la fantaisie et de la liberté :

    6) LES DÉTAILS QUI TUENT : Façon de parler... encore qu'à moitié seulement, puisque j'ai été (encore une fois) stupéfait de la ressemblance frappante entre cette rampe d'escalier et la représentation par Giger des Aliens bondissants :

    Plus sérieusement : ce qui est assez hallucinant, dans ce castel, c'est de voir à quel point chaque détail, y compris le plus petit, a été pensé en relation avec l'ensemble (et là, on n'est pas très loin de l'optique wagnérienne du château de Neuschwannstein, où les robinets, les poignées de porte, etc. sont à l'imitation du cygne de Lohengrin) :

    Sans parler des poignées de fenêtres, qui sont d'authentiques moulures de la main de Guimard lui-même (car le Monsieur était paraît-il assez narcissique !) :

    7) ÉPILOGUE : Après un ultime tour au sixième étage (le dernier), histoire de jouir d'une petite vue plongeante :

    Petit goûter fort sympathique dans le trois pièces de mes hôtes (au champagne, tout de même... enfin quoi, on n'est pas dans la banlieue nord, non plus !), appartement dont - intimité oblige - je ne vous dévoilerai que quelques aspects, juste afin de vous montrer à quel point la main de Guimard s'est immiscée partout dans l'immeuble :

    Superbe cheminée, n'est-ce pas ?

    En résumé, un très grand merci à mes hôtes du jour, donc, qu'avec leur autorisation j'aimerais bien citer nommément, mais je ne crois hélas pas que ce soit une si bonne idée... l'immeuble étant en permanence assailli de touristes de tous horizons, je pense qu'avec le vrai nom et l'adresse du bâtiment, Mr & Mme S*** seraient bons pour croûler sous des montagnes de courrier !

    P.S (1) : Malgré le caractère plutôt inédit de ces photos, je ne suis pas spécialement paranoïaque concernant les règles de copyright... Vous pouvez donc les copier, les télécharger ou les publier tout à loisir sur vos sites, du moins du moment que vous faites le lien (avec l'article ou le Blog), merci d'avance !

    P.S (2) : Et si vous êtes sages, et que vous me laissez suffisamment de commentaires (lol !), je vous ferai bientôt un petit article sur Ma Maison à Moi, datée très exactement de la même époque (1898), mais dans le plus pur style Haussmanien, en revanche... juste histoire de se rendre compte, à titre de comparaison (instructive !), à quel point ce castel de Guimard a pu apparaître déjanté, totalement hors-normes, et complètement iconoclaste à l'époque !!!

    À suivre... Donc....

    Libellés : , , ,

    45 commentaires:

    Anonymous Anonyme a dit...

    Merci !

    jeudi, 14 février, 2008  
    Anonymous parisavant@gmail.com a dit...

    Excellent ! Voilà un trésor qui méritait une belle exposition... Wel done ! :)

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup, Monsieur ParisAvant (j'étais sûr que tu allais aimer, ça)...
    Et d'ailleurs, si parmi les gens qui me lisent, certains habitent des trésors cachés à me faire découvrir sur Paris (et donc, à faire découvrir à tous les lecteurs de ce Blog, du même coup), qu'ils n'hésitent pas à me faire un mail ici :
    buffaddict@orange.fr
    Ce ne sera peut-être pas pour tout de suite, mais en tout cas avec grand plaisir !!!

    jeudi, 14 février, 2008  
    Anonymous Mam'zelle K a dit...

    C'est rigolo... Je suis une fan de Guimard comme de Gaudi d'ailleurs ! Merci pour cette petite visite ;o)

    jeudi, 14 février, 2008  
    Anonymous Chr a dit...

    Vincent, merci pour la visite magnifique !

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    >Mam'zelle K : DSL, Gaudi, je ne connais pas encore - tout au moins de visu -, hélas !
    Mais je vais tout de même tenter de réparer cette barcelonesque lacune un de ces quatre !!!
    >Chr : De rien, de rien... (cool, au moins UN prof du conservatoire qui suit, ça fait plaisir, tout de même, sans rire) !

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Vu que ce Post m'a tout de même pris près de cinq heures, mine de rien : trois heures rien que pour le calibrage, le retravail, la compression, etc. des photos, plus deux bonnes heures pour le texte et la mise en page...
    Enfin bon, je ne me plains pas, non plus... Si je fais ça, c'est avant tout parce que ça m'amuse et que ça me fait plaisir (relire Henri Laborit, là...) !

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vouivre a dit...

    J'aime bien l'architecture et je ne connaissait pas du tout Guimard...helàs!
    Mais il est toujours temp pour apprendre des choses et cette visite m'a fait vraiment plaisir. En plus un endroit qui est juste en face du conservatoire, on ne sais vraiment pas à coté de quoi on passe...mais c'est ça qui fait ce genre de choses spéciales, j'adore! Merci

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Ah ah ah... Là commence le mystère... Quelqu'un qui signe "la Vouivre", et qui en plus connaît le conservatoire...
    Mais qui est-ce, qui est-ce ???

    jeudi, 14 février, 2008  
    Anonymous Guy-Lux a dit...

    Magnifique ! Merci pour ces photos rares.

    jeudi, 14 février, 2008  
    Blogger Vouivre a dit...

    Normalementdans ces cas là ce qui fonctionne le mieux c'est la déduction.
    Je suis sure que tu trouveras! ;)

    vendredi, 15 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mouaip, mouaip... Ben non, je ne déductionne rien du tout, là, mais bon... Pas grave. L'essentiel étant de savoir (qui que tu soies) que tu aies bien apprécié cet article, et ça, c'est le principal !!!
    Merci d'avance !!!

    samedi, 16 février, 2008  
    Anonymous PASSION ART DECO a dit...

    Superbe plongée à l'intérieur de ce monument mythique!

    Quelle chance vous avez eu!!

    Je m'empresse de faire un lien vers votre blog pour qu'un maximum d'amateurs d'art nouveau puissent en profiter.

    dimanche, 17 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup !

    dimanche, 17 février, 2008  
    Anonymous Jerome a dit...

    Je découvre avec grand intérêt tout ce que je n'ai jamais eu la chance de voir, même pas en photo. Tu nous fais découvrir vraiment des trésors cachés en plus de ce qu'on a l'habitude d'en voir (et c'est pourtant un des bâtiments qu'on a le plus l'habitude de voir). Merciiiiii ! (vazy, fais pêter les photos de ton immeuble haussmanien ;-)

    mardi, 19 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mais oui, c'est curieux, on ne trouve pas beaucoup de photos de l'intérieur, sur le Net... Ce serait quand même étrange que je soies le premier à pondre un truc là-dessus, non ???

    mardi, 19 février, 2008  
    Anonymous PASSION ART DECO a dit...

    Bonjour Vincent,

    J'ai trouvé d'autres belles photos intérieur et extérieur sur

    http://nakano.main.jp/misc/guimard/beranger/index.html

    jeudi, 21 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci bien pour le lien... Effectivement, il y en a de belles aussi !

    jeudi, 21 février, 2008  
    Blogger Marie-Laure A a dit...

    Merci Vincent pour cette visite guidée! Trés instructive et assez dépaysante! Effectivement, ça me ramène à Gaudi dont j'ai visité les immeubles l'an dernier à Barcelone pour ce côté déco et exhubérant et le mélange des matériaux.Je n'y connais pas grand chose mais j'apprécie beaucoup et adore ce genre de découvertes!
    Bon, désolée pour ta note qui n'est tjs pas publiée,mais nous avons eu une urgence côté asso pour la réalisation des illustrations du recueil, nous étions trois puis finalement plus que deux pour 20 illustrations, et tout devait être bouclé cette semaine car je pars quelques jours.L'échéance était au 1 mars! Il a fallu s'en occuper!
    Mais je fais toujours ce que je dis que je vais faire! même si ça prend parfois bcp plus de temps que ce que je voudrais! Donc,"ça arrive",et je ne manquerai pas de parler de cet article aussi.
    Le courrier promis pour ton anniv doit lui aussi se faire, mais il est dépendant de la disponibilité de mr Trouillard, l'auteur de la bd "Colibri"...J'avais choisi un petit quelque chose à Angoulême, et l'ai laissé pour dédicace avec mon album et une petite sélection.
    Lorsqu'ils m'ont rendu mon paquet, aprés avoir dédicacé,ils ont oublié de joindre 3 petites choses qui étaient posées "à côté" de ma sélection...Et comme tu le devines...Il y avait ta petite surprise dans les 3 oublis :(
    Depuis, j'attends aprés...
    Il va me les renvoyer par la poste...Oui...mais "quand"??!!...
    Alors je fais comme toi: je le relance! (c'est agaçant! oui! je sais bien!) mais il a l'air assez débordé vu le succés de son album.
    ON VA Y ARRIVER VINCENT!
    ON VA Y ARRIVER .... ;)
    Merci beaucoup pour ec reportage d'exception!

    vendredi, 22 février, 2008  
    Anonymous Jerome a dit...

    Tiens, un lien vers un blog que tu connais peut-être, excellentissimement bien fait, écrit, illustré et documenté par un pro sans doute, mais qui sait se mettre à la portée de tous :
    http://paris1900.blogspot.com/

    vendredi, 22 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Putain, quel boulot ! Il va me prendre du temps à explorer, celui-ci...
    Enfin au moins, on ne se fait pas concurrence (gniark, gniark, j'ai bien plus de photos, lol) !!!
    D'ailleurs, je le mets d'emblée dans mes liens, comme ça, ça sera plus facile de revenir dessus...

    >Marie-Laure : Merci pour ce long résumé, mais tout va bien ! Pour nous, c'est les vacances, alors rien ne presse (à part buller tranquillement)...

    vendredi, 22 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Arghhhhhhhh... Après deux ans de "blogage" intensif, je viens ENFIN de comprendre comment rajouter des liens qui marchent tout de suite dans les commentaires, genre Paris 1900 !
    Plus mou que moi, tu meurs, quoi (il faut dire aussi que c'était tout de même vachement laborieux, par rapport à d'autres éditeurs comme Canalblog, où c'est d'une simplicité biblique, lol !)...

    samedi, 23 février, 2008  
    Blogger Le mateur de nouilles a dit...

    Merci pour le commentaire de Jérôme et pour le vôtre. Ainsi que pour le lien sur mon blog.
    C'est vrai, vous avez plus de photos. Et bravo pour celles-ci ! Mais on n'est pas là pour faire un concours, n'est-ce pas ? Sinon... vous risqueriez de perdre (car Jérôme a peut-être raison : je suis peut-être un "pro", à supposer qu'on puisse donner un sens réel à ce mot).
    Pardon de ne pas mettre de lien, en retour, sur "Paris 1900". Mais j'ignore encore comment on peut faire. J'apprends lentement, mais sûrement... Bientôt, peut-être. Sait-on jamais !
    Encore merci et bravo.

    samedi, 23 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Héhé... Bien sûr que non, je ne comptais pas faire un concours (sinon, je suis sûr de perdre, lol) ! C'était juste concernant les photos de l'intérieur du Castel, même sur le Net, je n'en ai trouvé que très peu - du coup, j'estime tout de même avoir bénéficié d'une sacrée chance, à la fois de travailler juste en face dudit castel, et d'avoir de fidèles spectateurs qui y habitent !
    Pour les liens, je peux très facilement vous aider, surtout que nous sommes sur le même hébergeur. Depuis le temps, je maîtrise ça à la perfection (huhu, le prétentieux) ! Il faut certes un peu mettre les mains dans le cambouis du HTML, mais c'est très loin d'être aussi difficile que ça en a l'air de prime abord. Donc, si vous avez besoin de précisions, n'hésitez pas à m'écrire à l'adresse buffaddict@orange.fr (mon adresse "publique"), après quoi je vous répondrai par retour sur ma vraie adresse privée, que je consulte quotidiennement.

    Longue vie à votre Blog (qu'il va bien me falloir une autre vie pour explorer de A à Z) !!!

    samedi, 23 février, 2008  
    Anonymous Arnaud a dit...

    Bravo et merci pour ce reportage photo. Moi qui cherchais l'occasion de parler de l'album "L'Art dans l'Habitation Moderne" de Guimard sur mon blog, voilà qui m'en a donné l'occasion.

    samedi, 23 février, 2008  
    Anonymous Arnaud a dit...

    Ah mince j'ai loupé le lien vers mon blog : http://www.ruedespyrenees.net/art_nouveau/

    samedi, 23 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    T'inquiètes... Je vais même tout de suite l'intégrer à ma liste de liens permanents (à droite dans le Blog) !

    N.B : Putain, j'ai un de ces succès, avec cet article, wouarf, vive les amateurs d'Art Nouveau ! Et pas plus tard qu'hier, en plus, en me baladant un peu plus loin rue Jean de la Fontaine, je suis de nouveau tombé sur le fabuleux hôtel Mezzara de ce même Guimard... Et là, j'aimerais bien trouver les clefs pour y entrer, aussi...

    Sait-on jamais ???

    samedi, 23 février, 2008  
    Anonymous Arnaud a dit...

    L'hôtel Mezzara est parfois ouvert au public... cf un de mes billets de début septembre... soit patient !

    samedi, 23 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Je sais... J'avais déjà publié un (tout) petit Post, à ce sujet (rhooh, le pied ! Trop content d'avoir compris comment faire des liens directs dans mes commentaires, lol !), mais j'aimerais tout de même faire aussi bien - et aussi documenté - que pour le castel Béranger !
    Reste juste à savoir qui habite dans ce petit joyau...

    samedi, 23 février, 2008  
    Anonymous Guy-Lux a dit...

    Sauf erreur, l'hotel Mezzara abrite désormais le foyer des lycéennes et appartient donc au ministère de l'Education Nationnale.
    En gros, c'est une résidence étudiante.

    lundi, 25 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Hummmm... Du Guimard, et en prime des lycéennes ? Ce n'est pas ce que l'on a coutume d'appeler "la cerise sur le gâteau", ça ???

    Pouf, pouf... DSL. Je la referai plus, celle-ci (du moins, j'essaierai)...

    lundi, 25 février, 2008  
    Anonymous cocole a dit...

    c'est géant! comme j'aimerai savoir faire de si belles choses, notamment les mosaïques, j'ai depuis quelques temps l'envie de m'y mettre, mais quand je vois ça, ça donne encore plus envie, de plus il ya autour de toutes ces formes, une certaine sobriété qui fait plutôt penser à du bon goût qu'à du désuet, je dirai que c'est intemporel!! merci pour cette découverte!merci à marie-laure pour le lien!

    lundi, 03 mars, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    N'est-ce pas ? C'est assez grandiose, quelque part, non ?
    Ceci dit, en ce qui concerne les mosaïques, il y a encore une autre alternative, que j'ai personnellement expérimenté dans mes toilettes, alors bon, c'est sûr, ça le fait, ce n'est vraiment pas dur à réaliser, simplement... C'est tellement répétitif et "chiant", pour donner l'impression de relief avec deux trois coups de pinceau (toujours les mêmes) qu'après coup, je me suis demandé : "Et si ça se trouve, j'aurais eu plus vite fait avec de la VRAIE mosaïque", lol !!!
    Et pour avoir, au moins une fois dans ma vie, posé du VRAI carrelage(trop facile, contrairement à ce que je croyais !), ça ne doit pas être si compliqué que ça...
    Adoncques : lance-toi !

    Courage, courage !!!

    SURSUM CORDA !

    lundi, 03 mars, 2008  
    Anonymous Béatrice a dit...

    Superbes photos et effectivement étonnantes (d'accord sur ton idée d'Alien !!!).
    C'est un peu dans le style de Gaudi mais avec plus de goût. Gaudi était beaucoup plus déjanté.(J'avoue que je n'aime pas du tout Gaudi après avoir été à Barcelone).
    Trop dingue pour moi, mais aussi prétentieux à mon goût.
    Cela dit, je comprends que l'on puisse être fasciné et aimer.

    jeudi, 13 mars, 2008  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Magnifique, depuis le temps que je tourne autour de ce bâtiment...
    Les photos sont très belles et les commentaires intéressantes. Merci! Holy

    mardi, 20 mai, 2008  
    Blogger sparples a dit...

    La longue Marche: superbe!

    Quelle lumiere!
    Quelles nuages!
    Quelles godasses!

    Bravo et merci.

    vendredi, 30 mai, 2008  
    Blogger marie-charlotte a dit...

    Merci beaucoup pour tes photos magnifiques ! Je suis étudiante en histoire de l'art et ayant un exposé à faire sur ce bâtiment tes photos me sont très utiles ! Encore merci

    mardi, 20 janvier, 2009  
    Anonymous leveque a dit...

    suite à l'émission "des racines et des ailes" dont un des volets était le castel béranger, j'ai écrit à Mr S... qui m'a très gentiment invité avec 2 amies à découvrir son immeuble et son appartement. Il nous a beaucoup parlé de vous mais vos oreilles n'ont pas dû siffler. Nous avons passé un après-midi formidable dans un décor de rêve avec un couple adorable qui nous a proposé de nous revoir et pourquoi pas avec vous...Bravo pour votre blog et continuez ainsi
    MARTINE LEVEQUE

    lundi, 18 janvier, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Effectivement, mes oreilles n'ont pas sifflé beaucoup, cet après-midi... Ils n'ont donc, en réalité, pas dû dire grand mal de moi, lol !
    De fait, ils sont tous les deux très sympathiques, je dois l'admettre !

    lundi, 18 janvier, 2010  
    Anonymous Elisa a dit...

    Ah, bon! Je vois pourquoi c´est un article très mouvementé! C´est un bâtiment superbe. Et bien enregistré par toi Vincent.
    Ce que j´aime le plus ce sont les briques verrés. Geniaux!
    Amitiés
    Elisa

    mercredi, 23 juin, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci du compliment !
    Il faut dire que j'ai deux grandes chances :
    1) Celle d'enseigner deux fois par semaine juste en face...
    2) Et celle de très bien connaître Mme & Mr S******, qui non seulement habitent cet endroit, mais sont en plus tellement "fans" de musique classique qu'ils assistent systématiquement à tous mes concerts, lol !

    mercredi, 23 juin, 2010  
    Blogger ELI a dit...

    Bonjour,

    Je suis prof de français pour étrangers et passionnée d'art nouveau. Je leur fais régulièrement des visites dans le 16e et devant le Castel Béranger tous sont déçus de ne pas voir l'intérieur. Grâce à vos photos c'est maintenant possible! Merci beaucoup.

    jeudi, 09 septembre, 2010  
    Anonymous sheily a dit...

    Tu m'étonnes qu'il s'agisse de l'article le plus lu! C'est inespéré d'avoir des photos de l'intérieur! Veinard, je suis trop jalouse!!

    jeudi, 17 février, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mais non, il ne faut pas être trop jalouse ! C'est juste une question de chance, en fait... Autrement dit, la chance que les habitants du premier étage de cet immeuble soient tous deux des "fans" de musique classique, et que cet immeuble se trouve exactement en face du Conservatoire Francis Poulenc, où je donne relativement souvent des concerts !

    vendredi, 18 février, 2011  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Bonjour, je découvre enfin l intérieur du castel ! Ma fille m en parle très souvent, surtout de la dernière cheminée Guimard. Elle dine régulièrement chez Me et Mme S. qui sont ses futurs beaux parents... Je partage votre passion de la découverte de lieux d exception dans Paris, continuez pour ceux comme moi, qui ont peu de temps pour flâner.

    samedi, 07 décembre, 2013  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil