L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mercredi, février 04, 2009

    BEAUGRENELLE

    Ou encore "Front de Seine"...
    Il se trouve que très récemment, je devais me rendre rue Mademoiselle (totalement inconnue de ma part), et comme, tous renseignements pris, celle-ci s'est révélée se trouver dans le quinzième à un tout petit kilomètre de mon lieu de travail, j'en ai bien sûr profité pour faire tout le trajet à pied, ce qui, entre 16h et 18h par ce beau soleil hivernal, était bien sûr un véritable régal !
    Départ, évidemment, de Radio-France, à proximité du très fameux, très "branchouille" et très dispendieux "LOUNDGE" (à droite, tout en très beau marbre, et oui, il faut bien financer tout cela) :

    Juste avant d'attaquer le pont de Grenelle, et son fameux panneau qui m'amuse toujours (bien qu'en réalité, il n'y ait pas vraiment de quoi rire, d'autant que l'un des plus grands compositeurs de tous les temps, Robert Schumann, ait bien failli finir de cette façon) :

    Tout ceci pour déboucher sur l'un des quartiers probablement les plus laids de Paris, bâti tout comme Beaubourg - c'est à dire à l'indignation générale - dans les années 1970 :

    Comme la plupart des gens, je pensais naïvement que ce nom de "Beaugrenelle" provenait justement - sans doute par antithèse - de cette époque, mais non. Il date en réalité de la fondation du quartier, inauguré le 27 juin 1824, et était précisément destiné à attirer une clientèle bourgeoise dans ce faubourg considéré en ces temps comme plutôt "mal famé". Ce n'est qu'en 1830, lors de son accession au statut de commune indépendante, qu'il reprendra le nom jugé plus modeste de Grenelle, pour retrouver sa désignation primitive en 1970. Fort heureusement, il n'y a pas que des horreurs dans le coin, et notamment la jolie copie de la statue de la Liberté offerte par les américains, située sur un terre-plein au doux nom d'île des Cygnes (coïncidence des coïncidences, ma copine blogueuse Startine vient tout juste de publier hier un article très documenté sur la naissance de cette même statue, incroyable, non ?) :

    Quoi qu'il en soit, statistiquement parlant, c'est LE quartier de Paris où il y a le plus de tours, certes parfois d'une conception graphique assez réussie :

    Mais hélas, la plupart du temps, décevantes de banalité (je ne parle bien sûr pas de celle située tout à fait à l'arrière-plan, lol !) :

    Histoire d'achever la promenade prévue (rue Mademoiselle, souvenez-vous !), il m'a fallu ensuite parcourir la rue Linois, ainsi que presque toute la rue des Entrepreneurs, toutes les deux assez décevantes d'un point de vue architectural, sinon peut-être cette étrange église néo-gothique, Saint Jean-Baptiste de Grenelle :

    Contrairement à la plupart des édifices religieux de cette époque (d'un style d'ailleurs très proche de Sainte-Marie des Batignolles, à deux pas de chez moi), sa construction a pris un temps fou, puisqu'elle s'est échelonnée de 1827 à 1926, une rareté dans le genre :

    Certes, le choeur n'offre que très peu d'intérêt :

    Par contre, j'ai trouvé que l'orgue, malgré ses modestes dimensions, jouissait de sonorités plutôt pures et très agréables (car comme par hasard, quelqu'un était justement en train de répéter à cette heure précise, j'ai toujours une chance de cocu, moi, dans ces cas-là !) :

    Bon. Voici pour le côté documentaire, j'espère que vous aurez été ravis d'apprendre de nouvelles choses (comme c'était mon cas, du reste, concernant entre autres l'origine du nom "Beaugrenelle" et la poétique désignation de "l'île des Cygnes"). Passons donc désormais à l'aspect "je me passe de la pommade sans le moindre scrupule", car je suis particulièrement content de ces ultimes photos prises vers 18 heures :

    Le RER "C", dans l'une de ses rares sections parisiennes à ciel ouvert :

    La Seine, bien sûr, mais devinez quoi, en arrière plan ? Le fameux pont Mirabeau, qui a sans doute inspiré l'un des plus beaux poèmes de la langue française :

    Et de nouveau, notre chère "Liberté, liberté chérie !", encore plus belle à cette heure-ci, je trouve :

    Et la plus belle, à mes yeux du moins, que je vous ai réservée pour la fin, bien qu'après coup, je serais bien incapable de vous dire par quel miracle je suis parvenu à ce résultat :

    Toujours est-il que je l'adore (et si vous partagez cet avis et souhaitez la télécharger, sachez bien que je l'ai sciemment bien moins compressée que les autres) !

    Et qu'éventuellement, à votre demande, je peux même vous envoyer sans problème le fichier entier de 259 Ko, contre celui-ci, qui a tout de même été réduit à 100 Ko maximum...

    Trop cool, non ?

    Libellés : , , , ,

    9 commentaires:

    Anonymous SurfAnna a dit...

    Ouaaaah, trop bien cette promenade !! et aussi toutes les explications. :)
    J'adooooore tes photos !! bien sûr, surtout la dernière mais aussi celle parmi les 1eres où on peut admirer la statue de la liberté en reflet sur le parapet du pont de Beaugrenelle !! Tu me la prêterais, pour un guest post sur mon blog ? :)

    samedi, 07 février, 2009  
    Blogger startine a dit...

    Comme SurfAnna, j'ai beaucoup apprécié cette petite balade virtuelle que je n'avais faite en vrai… il faut dire que ce ne sont pas trop mes quartiers, ni d'hiver ni d'été :-)

    Superbes photos, je mets illico un lien vers ce post dans mon article sur la statue de la Liberté (c'est marrant comme les grands esprits se rencontrent, se concentrer sur le même sujet alors qu'on ne s'en est pas parlé)…

    et merci pour d'avoir remué le ban et l'arrière ban pour savoir quelle différence entre Frredom et Liberty !!!

    dimanche, 08 février, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    @Surfanna : Merci pour les compliments ! Et vas-y, sers-toi pour les photos (ou écris-moi, si tu veux les versions d'origine, moins compressées)...
    @Startine : Moi aussi, j'y vais très rarement, par là-bas... Du coup, j'ai eu de la chance d'avoir une lumière pareille !

    dimanche, 08 février, 2009  
    Anonymous SurfAnna a dit...

    Cool ! ben je te tiens au courant alors. :)

    dimanche, 08 février, 2009  
    Anonymous SurfAnna a dit...

    Me revla ! j'ai préparé un post à ta gloire pour dimanche prochain, juste pour te réveiller à 7h du mat. Bon timing, non ? J'ai utilisé la photo dont je te parlais (celle avec le reflet de la statue) mais effectivement, même réduite la qualité de la photo n'est pas top. tu peux stp me l'envoyer par mail ? (t'as vu je suis paresseuse : ton adresse mail n'est pas encore dans mon logiciel de messagerie que j'ai relancé après plsr mois d'abstinence et j'ai la fleeeeemme d'ouvrir ma messagerie en ligne. C'est grave non ? en tous cas je t'autorise à virer ce comm super long si tu veux. de tt façons tu fais ce que tu veux :-) )

    dimanche, 08 février, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Non, non, je ne vire rien, moi, en général (sauf commentaires ouvertement trop sexuels, comme cela m'est déjà arrivé sur mon autre Blog "SNEAKERS & BUFFALOS", mais ici, il y a peu de chances, je crois)... OK, je t'envoie ça tout de suite par mail !

    lundi, 09 février, 2009  
    Anonymous zoun a dit...

    Toujours sympa ici!

    vendredi, 13 février, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    N'est-ce pas ?
    Depuis le temps que je te dis qu'il faut que tu fasses un tour dans la ville réputée la plus belle du monde...
    Tout de même, ça va bien finir par arriver, un de ces quatres, non ?
    Sauf contre-ordre (CAD autres habitants potentiels, comme cela m'est arrivé récemment), je peux t'héberger sans problème, normalement, surtout si tu as le même rythme de vie que moi, autrement dit très nocturne !

    vendredi, 13 février, 2009  
    Anonymous Anonyme a dit...

    franchelent génial ton article. J'adore comment tu t'exprime

    samedi, 12 novembre, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil