L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • vendredi, avril 09, 2010

    SAINT HONORÉ D’EYLAU

    Encore une grande promenade...
    Certes, pour aller comme tous les vendredis travailler à pied dans le XVIème, mais il faut savoir qu'avec le temps génial qu'il faisait, c'était vraiment très agréable ! Et comme j'étais pour une fois bien en avance, j'en ai profité pour visiter l'église Saint Honoré d'Eylau, pile-poil sur la jolie place Victor Hugo (N°9) :

    Dans l'ensemble, l'église se révèle par contre plutôt très sobre (terminée en 1855), et du reste sans grande réputation, car contrairement à celles dont j'ai récemment parlé, Sainte Marie des Batignolles et Saint François de Sales, il est pratiquement impossible de trouver la moindre information Internet à son sujet :

    Certes, la porte d'entrée - en hommage à Saint Honoré (mort en 600, et depuis "Patron" des boulangers) - est assez jolie :

    Avec, pour une fois, un texte en Français à la place du Latin habituel, "Venez à moi, vous tous qui souffrez et qui êtes fatigués, et je vous soulagerai" :

    À noter cependant que dans le XVIème (comme chacun sait l'arrondissement le plus fortuné de Paris), ce genre de texte n'a pas l'air de persuader grand monde vis-à-vis des "clodos" sur place, pas plus les prêtres que les nombreux riches du quartier :

    Bref ! Une fois à l'intérieur, l'église se présente de façon encore bien plus sobre, sans la moindre fresque, et pratiquement aucun tableau, pas même les habituelles 14 Stations du Christ (rarissime, n'est-ce pas ?) :

    Avec à peine deux ou trois minuscules sculptures de temps en temps, comme celle-ci :

    L'une des rares choses étonnantes restant le grand vitrail Art Déco du plafond, presque comme dans certains Grands Magasins :

    L'autre consistant dans le grand orgue, avec deux très étranges particularités, sauriez-vous deviner lesquelles ???

    Voici les solutions :
    1) L'orgue se présente comme beaucoup de ceux en Autriche, autrement dit en structure stéréo, sans aucun tuyau au centre (à part bien sûr le positif), et plus étrangement, sans non plus aucun tuyau de 16', ce qui est bien sûr extrêmement dommage...
    2) Plus étrange : soit sa console se trouve tout en bas pour piloter l'orgue en MIDI (comme c'est le cas à Saint Eustache), soit le vrai orgue est complètement mort, et celui-ci s'avère être un numérique pour le remplacer à 100% ?

    Quoi qu'il en soit, il y a si peu de belles choses à voir à l'intérieur que je ne mets guère de temps à me retrouver dehors, tout d'abord face Sud (rue Mesnil) :

    Et de nouveau face Nord, toujours avec ce sublime temps :

    Avec, pour finir, cette statue que je n'avais jamais remarquée auparavant, et que j'ai tout d'abord prise pour celle (éventuellement) de Clovis, mais non... Comme très souvent par chez nous, il s'agissait bien sûr de celle de Jeanne d'Arc (j'aurais pourtant bien dû le deviner, grâce à la robe !) :

    Bon WE à tout le monde... Vu qu'en apparence, ce temps magnifique risque de ne pas bouger jusqu'a mardi, du moins à Paris, lol !

    Grande énigme, liée au terme de Saint Honoré d'Eylau, à la place de l'habituel Saint Honoré tout court... Le seul lien que j'ai trouvé est celui d'une très fameuse bataille de Napoléon en 1807 à Eylau (aujourd'hui Bagrationovsk), justement, mais je ne suis toujours pas sûr qu'il y ait le moindre rapport !

    Libellés : , , , , ,

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil