L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • vendredi, août 08, 2008

    RUE ÉDOUARD DETAILLE

    Et même rue Viète, dans la foulée...
    Deux minuscules rues de mon cher XVIIème arrondissement (où j'ai l'immense chance d'habiter, comme chacun sait !), mais non avares de surprises...
    Bon. Certes, une très grande partie de cette fameuse rue Viète est occupée par l'immense - et immonde - lycée Carnot (pourtant réputé comme l'un des meilleurs de Paris !) :

    Il est certes bien connu que, dans leur immense majorité, la plupart des lycées ressemblent assez souvent à des prisons, mais dans le genre, celui-ci est particulièrement bien réussi, je trouve :

    Pratiquement (à peu de choses près), on se croirait carrément à la Santé, non ? À l'exception de ce tout petit hâvre fleuri légèrement plus accueillant au croisement de l'avenue de Villiers, probablement les bureaux du proviseur, dirais-je, à vue de nez...

    Que voir d'autre, dans cette minuscule rue ? Hormis quelques petits hôtels particuliers bien "craquants", comme il en existe des centaines dans cet arrondissement :

    Et bien, entre autres, une minuscule ambassade, qui va me donner l'occasion de vous faire un "mini-quizz" (rassurez-vous, je n'ai pas trouvé non plus, lol) ! Lors donc, de quel pays peut-il donc bien s'agir ???

    (N.B : Je ne raffole pas exagérément des drapeaux, tellement ils sont le symbole de tout ce que je déteste, le nationalisme, le patriotisme, la haine de l'autre... Mais il faut bien reconnaître qu'en général, en photo, pour peu qu'il y ait un peu de vent, "ça le fait" presque toujours, quoi, comme on dit...) !

    Et bien, il s'agit tout simplement de l'ambassade d'Arménie - et du reste (on en apprend tous les jours, heureusement, d'ailleurs !) -, je ne savais même pas qu'ils avaient une écriture totalement spécifique (vu de loin, ça m'apparaissait même comme une sorte de langue Hindi, mais bon, non) :

    Enfin bref ! Il est grand temps de revenir au coeur du sujet, c'est à dire au VRAI titre de cet article, la fameuse rue Édouard Detaille (en dehors de la plaque de rue, j'ai surtout pris cette photo à cause de ces motifs assez sympathiques, qui se retrouvent très fréquemment sur bon nombre d'immeubles Haussmanniens de la capitale, sauf que malheureusement, ils résistent très difficilement à la pollution automobile de notre siècle à la con, et du coup, nécessitent quasiment deux fois plus de ravalements que tous les autres, lol !) :

    Pour mémoire, le peintre Édouard Detaille (1848-1912), très oublié de nos jours, faisait partie de la grande lignée de ce que l'on appelait à l'époque les peintres "pompiers" (à commencer par Meissonier, 1815-1891, dont il fut d'ailleurs l'élève), particulièrement spécialisés dans les grandes scènes de batailles.... Adoncques, comme l'on dit, il ne reste essentiellement de lui que de très mauvaises "croûtes", mais néanmoins, son tableau le plus connu, "Le Rêve" (Musée d'Orsay), fait preuve non seulement d'une bonne maîtrise picturale, mais aussi, je trouve, d'une belle "idée" (les soldats endormis rêvant de victoire), et bien mise en scène, en plus :

    Au numéro 6 de la même rue, quelques très élégantes cariatides (bien que je sois à peu près certain que le terme de "cariatides" soit totalement inapproprié en ce cas, malgré les analogies) :

    Et surtout : le fameux "clou" de cette petite rue (celui qui m'a d'ailleurs décidé à entreprendre cette promenade), c'est bien sûr, aux numéros 7 & 9, la fameuse "maison des humoristes", une très étonnante bâtisse où habitait non seulement Tristan Bernard (1866-1947) - dont le père Myrthil avait acheté tout le lotissement en 1891 - et presque toute sa famille (ce qui lui inspira le fameux slogan : "Eau, Gaz et Juifs à tous les étages !") :

    Mais aussi (au numéro 9), Alphonse Allais (1854-1905), sans doute l'un des plus grands humoristes français de tous les temps (si j'ai le courage, un jour, je vous scannerai en OCR deux de ses plus grandes nouvelles, qui ne dépassent de toute façon jamais deux pages) :

    Osez me dire que ce n'est pas une splendide maison, ça, avec tout ces décors floraux en céramique :

    Et vous savez quoi ? Alors là, je ne sais pas trop à qui il faut dire "merci" (à la Ville de Paris, ou aux trop frileux propriétaires), mais tout de même : deux des plus grands humoristes français ayant habité dans la même baraque, et pas la moindre plaque pour commémorer l'événement, non mais je rêve, là ? Du coup, cela fait d'autant plus plaisir, lors du retour (obligé) par la rue Cardinet, d'avoir comme à chaque fois un petit pincement de coeur en repassant devant cet immeuble, à deux pas de l'école où j'enseigne :

    L'avantage de ce quartier (aujourd'hui inabordable, mais quand j'y ai emménagé en 1990, c'était encore jouable...), c'est que pratiquement 90% des artistes du XIXème siècle - peintres, écrivains, musiciens - y avaient leur villégiature, ce qui laisse, du coup, pas mal de "traces" assez sympathiques...

    Ceci dit, à l'époque, c'était encore quasiment la campagne (la fameuse "Plaine Monceau"), et le terrain ne valait pratiquement rien... Heureux temps !!!

    Petit P.S rigolo : Je ne sais pas si vous avez remarqué (je ne l'ai pas fait exprès), mais cet article date du 08/08/08, et a été publié à 8h08 du soir, lol !!!

    Libellés : , , ,

    6 commentaires:

    Anonymous startine a dit...

    Meric pour toutes ces infos, moi aussi j'habite le quartier et je m'éverveille chaque jour de ces maisons incroyables rue Fortuny, rue Rochefort… aurtrefois j'appelais ça les maisons pain d'épice :-)
    Grâce à vous, je découvre des secrets que les façades ne révèlent pas toujours.

    mercredi, 08 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci, c'est gentil !
    Par contre, j'aimerais bien savoir le sens que recouvre "maisons pain d'épice" ?
    J'avoue que je ne comprends pas trop...

    mercredi, 08 octobre, 2008  
    Anonymous Jean de Parthenay a dit...

    Le lycée Carnot n'est peut-être pas beau mais Viète est un grand mathématicien méconnu... Tu aurais pu en parler.

    samedi, 17 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mais voilà, tu viens de le faire... Alors merci bien (il faut dire que je n'adore pas les maths, en général, lol) !

    dimanche, 18 avril, 2010  
    Anonymous Anonyme a dit...

    je suis au lycée carnot et meme si la facede et moche l'interieur et magnifique de plus les professeur sont agreable et l'enseignement y est tres bon

    samedi, 29 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Et bien tant mieux d'être si positif (ou positive) au sujet du lycée... La meilleure preuve qu'il s'agisse d'un établissement vénérable, lol !

    samedi, 29 mai, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil