L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mercredi, octobre 14, 2009

    BISTRO 74

    New restaurant, 74, rue de Tocqueville...
    Alors certes, ce restaurant ayant remplacé très récemment (il y a deux semaines, tout au plus) une très banale Pizzeria qui fut en cet endroit plus d'une dizaine d'années, peut-être qu'il ne vous accrochera pas forcément du premier coup de son extérieur plutôt classique :

    Mais possible qu'il vous attirera déjà plus en passant devant à l'heure du déjeuner et en découvrant sa carte à un prix dérisoire (vu les immenses dons du chef Adrien Naroz, dont je vous parlerai plus loin) :

    Et peut-être encore plus dès la nuit, avec ce très original décor mis en valeur par la lumière nocturne, vraiment intimiste :

    Uniquement basé sur une seule très jolie couleur, fuchsia, serait-on tenté de dire, mais en réalité, plutôt violet sombre (le côté très rose étant surtout dû au flash de mon Nikon), qui s'exprime très bien sur le fond du noir et blanc :

    Personnellement, je connais quelques amis ou voisins assez allergiques à ce style quelque peu "branché", mais pour ma part, je l'aime beaucoup (normal, puisque je possède déjà quelques sublimes Reebok Freestyle 100% compatibles avec ces couleurs, lol !) :

    Bref, chacun ses goûts, en résumé ! Toujours est-il que de mon côté, j'ai dès le début tout apprécié, à commencer par les lustres :

    La vaisselle, et le grand confort des fauteuils :

    Sans parler de l'aspect très agréable et très intimiste des espaces du premier étage :

    Où il est toujours à l'occasion possible d'organiser un dîner privé, un anniversaire, une petite fête, etc...

    Au total, soixante-deux places... Sympathique, n'est-ce pas ?

    Bon. Passons maintenant au sérieux, avec d'emblée de très bonnes bouteilles à boire, fort bien conservées dans une cave à 16° :

    Parmi lesquelles, entre autres nombreux exemples : Graves, Château Peyragué 2006 (18€, mais déja excellent !), Médoc, Château La Branne 2004 (23€), Crozes Hermitage 2006 (38€), et ainsi de suite suivant les budgets, quitte à finir par exemple avec le très réputé Volnay 1er cru, Clos de la Barre 1999 (85€)... En résumé, une bonne quarantaine de fameux vins à choisir selon ses goûts (et selon ses moyens, bien sûr) !

    Débute ensuite le sublimissime repas (je n'ai pas d'autres mots à ce sujet, vu que c'est vraiment le genre de cuisine française très sophistiquée et ultra-raffinée que j'adore, nettement bien plus que la soi-disant cuisine "traditionnelle", généralement basique, très lourde, et sans la moindre créativité), tout d'abord avec une petite entrée offerte :

    À commencer par mes propres choix de ce soir (suite à une journée de concours et de répétitions plutôt assez chargée, donc j'avais mille excuses, lol !)... Tout d'abord, la très excellente Mousse d'avocats revisitée, douceur de gambas :

    La très excellente Dorade Royale saisie à la planche, fondue de poireaux (délicieuse !) :

    Histoire de finir avec le très excellent Moelleux au chocolat, amertume d'agrume (à tomber par terre, y compris aux niveau des fruits associés, groseilles et abricots extrêmement frais, et donc très bien choisis !) :

    Bref, c'était génial ! Tout comme la semaine dernière, où j'ai invité mon couple d'amis des Hautes Alpes, qui s'étaient pour leur part tenté le Magret de canard aux figues rôties et sa chutney, apparemment tout aussi délicieux :

    En résumé, choix entre six entrées (comme par exemple Foie gras de canard, marmelade de betterave, jus à la cannelle, ou Saumon mariné façon 74, émulsion exotique à la coco), sept plats (dont Côte de veau rotie, purée sauvage, poêlée de champignons des bois, et le très génial Gambas déshabillées, piquées de citronelle, risotto crémeux aux asperges, que j'ai découvert la semaine dernière), ainsi que six desserts tout aussi exceptionnels (sans parler de la qualité du café, digne de l'Italie) !

    Que dire de plus, en ce premier jour de l'article ? Et bien primo, que le tarif de la soirée, vu le niveau de la cuisine, reste tout à fait raisonnable (32€ pour les trois plats, et moins de 28€ pour deux) ; secundo, que non seulement la grande maîtrise du très jeune chef Adrien Naroz, ayant entre autres étudié chez le fameux Maxim's, s'avère d'une perfection absolue, mais qu'en prime, l'accueil de son frère Pascal Naroz (sans parler de la très cool & très jolie serveuse) se révèle très agréable, extrêmement sympathique et charmant...

    Sachez bien que je ne parle que très rarement de restaurants sur ce Blog principalement consacré à l'architecture (je ne l'ai d'ailleurs fait qu'une seule fois pour l'instant, au sujet du sublime restaurant turc Seç du même quartier - dans un tout autre genre, certes, mais également excellent), alors j'espère avoir convaincu tout le monde par mon enthousiasme...

    Allez-y, vous ne serez sûrement pas déçu(e)s !!!

    P.S (de novembre 2010) : Je suis extrêmement triste... Car l'on dirait que cet excellent restaurant, où j'avais grandement l'intention de remanger demain (le 10/11/2010), vient de fermer définitivement depuis quelques jours, pour une raison que j'ignore totalement (snif) !!! Dommage, parce que j'aimais beaucoup son chef Adrien, et notamment sa façon de cuisiner... Alors qu'apparemment, ce sublime restaurant va (de nouveau) être hélas remplacé par une banale pizzeria, comme dans le passé !

    Libellés : , , , , ,

    15 commentaires:

    Anonymous Lunapei a dit...

    MIAM !


    ça doit faire mal aux yeux mais ça a l'air sympathique !

    jeudi, 15 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    C'est très sympathique ! Et en outre, c'est très loin de faire aussi mal aux yeux... Comme je viens de le préciser, disons que cet aspect vraiment ultra-rose est surtout dû au flash de mon Nikon, et qu'en réalité, comme la lumière se révèle plutôt intimiste, la couleur est nettement plus proche du violet !
    Et puis bon, de toute façon, je m'en fous... Vu que contrairement à pas mal de garçons (qui ne doivent pas oser, en réalité, lol !), le rose et le violet sont deux couleurs que j'aime beaucoup !

    jeudi, 15 octobre, 2009  
    Anonymous Zoun a dit...

    C'est vrai que ça à l'air confortable!

    Allez, on s'fait çà la prochaine fois que je viens.

    (et après tu me joue enfin un air de piano!)

    vendredi, 16 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    OK, no problemo ! Mais le piano, cela sera plutôt avant qu'après (histoire de ne pas trop ennuyer mes voisins à 10 ou 11 heures du soir, lol) !

    vendredi, 16 octobre, 2009  
    Anonymous Zoun a dit...

    Pas de blème tant que t'en joue!

    vendredi, 16 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mais j'en joue tous les jours, tellement j'aime ça... Tout comme la très fine et très grande cuisine, pour être honnête, lol !

    lundi, 19 octobre, 2009  
    Anonymous SurfAnna a dit...

    Hmmm, les plats ont l'air top malgré ton flash surpuissant. On comprend que tu y sois déjà retourné 10 fois en 5 jours d'ouverture... ;)

    mardi, 20 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Hum, non, pas tout à fait, hélas, d'ailleurs... Disons deux fois depuis la quinzaine d'ouverture, et ce n'est déjà pas si mal (car effectivement, les plats sont vraiment "tops"), surtout que je vais probablement y retourner samedi avec ma très chère Ccil, dont j'aime beaucoup les travaux artistiques et le Blog !
    Sinon, l'histoire du flash surpuissant, c'est sans doute de ma faute (vu que je ne me suis pas encore tapé l'intégralité du manuel de chez Nikon, 250 pages, mine de rien)... Mais je suis à peu près sûr qu'il y a une façon de régler le flash de façon plus légère et plus calme, du moins je l'espère, lol !

    mardi, 20 octobre, 2009  
    Blogger startine a dit...

    Tu nous fais baver sur le clavier avec tes photos !

    Miam, miam, la présentation est recherchée et ça m'a l'air super bien cuisiné…

    Tu y auras bientôt ton rond de serviette, on dirait… suffit de trouver quelques élèves en mal de cours particuliers et tu pourras de remplumer en savourant daurades agrestes et desserts affriolants :-)

    Comme nous n'habitons pas très loin, je pense que nous pousserons jusque là un de ces jours, avec "Nounours".

    Après Seç, voici B74, pour voir la vie en rose.

    Ce sont les bonnes adresses de "Tonton Vincent"… et il s'y connaît, le bougre.

    mercredi, 21 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Oh, je m'y connais, pas tant que ça, à vrai dire - parce que je me déplace assez peu dans Paris, en général. Mais je connais en revanche très bien les restaurants qui sont proches de chez moi (B 74, Epicure 108, Seç), ou encore à côté du Conservatoire du XVIème (l'extraordinaire japonais Sushi Gourmet, 1, rue de l'Assomption, à tomber par terre, et d'un prix extrêmement abordable, où je viens d'ailleurs une nouvelle fois de manger ce soir, juste avant mon concert de 20h) !
    J'espère que l'on s'y verra, avec "Nounours", adoncques... En attendant, je vais sûrement y retourner samedi avec Ccil, et je suis déjà en train de saliver d'avance, lol !

    mercredi, 21 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Juste histoire d'être clair, sachez bien que je suis très loin d'être le seul à penser un bien fou du génial restaurant Sushi Gourmet, la preuve ici !

    mercredi, 21 octobre, 2009  
    Anonymous Chah a dit...

    J'adore la déco: les matières, les couleurs, la lumière...
    Les plats ont l'air succulents, leurs noms me font rêver : c'est d'abord un ravissement pour les yeux puis pour le palais je suppose...
    Je ne pense jamais à sortir dans le 17e, je suis une vraie touriste de base (même après avoir vécu 8 ans à Paris), qui n'a en tête que les coins centraux ou rive gauche ou bobo rive droite (genre 20e et 11e, là où je vivais aussi).
    Le beau 17e, je ne l'associe qu'à la fac de Malesherbes que j'ai fréquentée pendant 2 ans, le parc Monceau, la rue de Lévis et bien sûr la maison de Vincent.
    Mais avec ce très beau post, on se dit que ça vaudra le coup de repenser à cette bonne adresse le moment venu et qui sait, peut-être deviendra-t-on des inconditionnels du beau 17e arrondissement et du B74.

    lundi, 16 novembre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Tant mieux que tu adores la déco... D'ailleurs, c'est assez curieux que les gens l'adorent ou la détestent d'emblée, car en général, il y a curieusement très peu de visions "moyennes", lol !
    Dans le 17ème, c'est vrai qu'il y a plusieurs coins très différents, certains très tristes (un peu comme dans le XVIème), et certains très beaux ou très animés, notamment la rue de Lévis et la rue de Tocqueville qui suit, là où se trouve justement le fameux B-74... Alors oui, j'espère qu'on pourra se le tenter, la prochaine fois que tu viendras à Paris !

    lundi, 16 novembre, 2009  
    Blogger ccil a dit...

    j'en rêve la nuit tellement c'était bon

    dimanche, 06 décembre, 2009  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Ah, ben c'est pas trop tôt, près d'un mois après, lol !
    Enfin bon, l'essentiel, c'est que tu aies adoré ceci...

    dimanche, 06 décembre, 2009  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil