L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • mardi, mars 01, 2011

    RUE EUGÈNE MANUEL

    Celle d'un poète désormais très peu connu...
    Mais aussi le nom d'une rue du XVIème en contrepartie fort célèbre, et qui m'a été conseillée par Laurent, le fameux boucher de la rue de Tocqueville où je me fournis très souvent en carpaccios, comme quoi il faut toujours écouter tout le monde dans sa vie !

    Cette rue minuscule d'à peine 250m commence au Nord via le croisement entre l'avenue Paul Doumer et la rue Vital (où se situent ces trois mignons petits hôtels particuliers) :

    En fait, je dis "commence au Nord" parce qu'il s'agissait du sens de ma descente... Mais comme chacun le sait, toutes les rues de Paris sont numérotées en partant de Notre-Dame, de sorte qu'il s'agit en réalité de la "fin" de ladite rue - dont le lieu célèbre se situe en réalité au tout début, soit tout en bas, comme vous allez le découvrir plus loin ! Fin de la rue (et donc, "début" pour moi) gratifiée d'un très laid immeuble bien plus récent, et comme très souvent dans ces cas-là, absolument non-signé :

    Fort heureusement, ceci ne va pas durer bien longtemps, et tout de suite laisser place à de bien plus beaux bâtiments de 1902, au N°18 :

    Immeubles cette fois-ci signés par l'architecte Flageul (dont je ne trouve pour l'instant aucun lien sous Google, snif !) :

    Arrivé plus bas (aux N°7 & 5, bis), le style va s'avérer encore plus étonnant :

    Même si là encore, Google n'offre hélas aucune information sur cette famille d'architectes apparemment fort doués, Leprieur & Fils :

    Mais l'on va bien sûr se rattraper une fois arrivé au N°2, l'un des plus célèbres immeubles "Art Déco" de tout Paris :

    Très proche, quelque part, de l'autre fameux Hôtel Céramic de Lavirotte, situé avenue de Wagram (dont mon amie Blogueuse Sheily avait aussi pas mal parlé dans son propre article) :

    Et d'une façon très curieuse, entièrement basé sur les chardons (étonnant, n'est-ce pas ? D'autant plus que guère loin se trouvent la rue, la station de métro et la maison de retraite Chardon-Lagache, dont je parlerai très bientôt !) :

    Là, pour une fois, Google rend enfin justice à l'architecte Charles Klein (qui pourtant n'est de nos jours connu que pour cette unique maison), ainsi qu'au céramiste Émile Müller :

    J'ai beaucoup aimé cet immeuble et toutes ses couleurs, d'autant plus lors de ce mercredi déjà quasiment en plein été, pour tout dire :

    Un immeuble où même la "petite" porte d'entrée des serviteurs s'est trouvée mise en valeur :

    Et voilà, nous sommes cette fois-ci à la fin de cette rue, où l'immeuble occupe également une partie de la minuscule rue Claude Chahu (qui malgré ce nom vaguement "bordélique", est en hommage au fondateur en 1666 de la toute première chapelle de Passy)... Je vous laisse donc désormais "partir au chardons" (pas "au charbon", hein !) jusqu'à la fin de cet article :

    En outre, comme j'ai disposé aujourd'hui (en prime) d'un peu de temps libre entre 16h & 17h, je me suis tapé une autre petite balade (avec une température déjà nettement plus basse) jusqu'à l'église Notre-Dame d'Auteuil, tout au long de l'avenue Théophile Gautier, ce qui va donc en l'occurence faire très bientôt le sujet du prochain article !

    Libellés : , , , ,

    8 commentaires:

    Blogger Tilia a dit...

    Mazette ! voilà des photos dignes d'un pro !
    Des angles audacieux et bien pensés, qui mettent superbement en valeur ce magnifique fleuron de l'architecture de Art nouveau.
    Bravo

    mercredi, 02 mars, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Tilia@ : Et bien, quels compliments, je vais être trop flatté, là, lol !
    N'empêche que j'étais bien content d'avoir écouté le conseil de mon fameux boucher... S'il me suggère autre chose, la prochaine fois, je me conformerai à ses précieuses indications !

    mercredi, 02 mars, 2011  
    Anonymous sheily a dit...

    Inutile de te dire que je suis tombée amoureuse du n°2! Il est superbe! Tu viens de me donner des idées de promenade! D'ailleurs, je suis enfin allée voir l'immeuble Lavirotte de l'avenue Rapp (j'en parlerai dans un prochain billet). Une merveille.
    Et merci pour le lien!

    mercredi, 02 mars, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sheily@ : De rien, lol !
    C'est sûr et certain que ce N°2 est absolument génial, quoi...
    Mais comme me l'a déjà dit l'un de mes potes, il faut que moi aussi je me rende absolument avenue Rapp, à l'autre bout de chez moi, snif !
    Mais je vais y parvenir, l'un de ces quatre...

    mercredi, 02 mars, 2011  
    Anonymous sheily a dit...

    Certes, l'immeuble se trouve à l'autre bout de chez toi, mais il reste quand même dans le très chic 7ème. Ce n'est pas comme s'il se trouvait dans le 19ème ou le 20ème! Je sais à quel point tu détestes les accents "de banlieue" que peuvent avoir ces arrondissements, avec leurs petits "villages urbains" (qui me séduisent tant)!

    vendredi, 04 mars, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Oh, mais non, ceci ne me gêne absolument pas !
    Je suis même sorti (entre 2000 & 2004) avec une copine qui habitait rue des Solitaires (métro Jourdain), et qui en prime adorait faire des promenades à pied de plusieurs heures...
    Sauf qu'hélas, à l'époque, je n'avais ni informatique, ni mon fameux Nikon Coolpix 5700, très dommage !

    vendredi, 04 mars, 2011  
    Blogger sylvain a dit...

    J'ai visité le hall des "Chardons"
    Le céramiste, Eugène muller, a participé au "Castel".
    D'un blog à l'autre.
    Nous avions vu "le Salon de musique" il y a bien longtemps, avec grand plaisir. Satyajit Ray était aussi dessinateur et excellent écrivain. Deux bouquins de ses nouvelles vous attendent.

    vendredi, 04 mars, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sylvain@ : Merci beaucoup... Sauf que cela fait des années que je ne lis plus du tout (après avoir tout de même écrit et publié quatre bouquins, lol) !
    En gros, Internet a remplacé depuis 2006 complètement chez moi ces deux activités autrefois "fétiches"... Mais pas grave, vu que sans plus dégrader les forêts au fin de produire du papier, désormais, je lis et j'écris toujours autant, je crois (même si sur un écran) !

    vendredi, 04 mars, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil