L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • vendredi, décembre 24, 2010

    SAINT GERVAIS

    Une sublime église dans le 75004 !
    Que je crois n'avoir jamais vue de toute ma vie (la vraie "te-hon", quoi, alors que juste à côté du très célèbre Hôtel de Ville), et qui pourtant s'est révélée absolument magnifique de plusieurs points de vue, déjà à commencer par son étonnante façade :

    Si seulement la météo s'était avérée bien meilleure, je pense que les photos auraient été nettement plus belles, snif... Mais bon, les maisons à droite de l'église sont elles aussi très jolies, malgré la pluie, et datent probablement de la même époque du XVIIème siècle :

    Et comme le dit Wikipédia, la façade de cette église est plutôt assez étonnante, en répartissant le Dorique sur le rez-de-chaussée, le Ionique au premier étage, et le Corinthien au tout dernier étage :

    Pour tout dire, l'énorme Dorique basé sur l'entrée s'avère pour de de bon extrêmement impressionnant, ne trouvez-vous pas ?

    Suite à quoi je pénètre enfin dans cette magnifique église, la toute première de Paris à avoir été construite sur la rive droite dès le IVème siècle, et que pour une fois (peut-être ?) je vais vous faire visiter en suivant l'ordre normal de gauche à droite, en alternant du coup les thèmes d'orgues, de sculptures et de tableaux... En commençant tout d'abord par ces vitraux particulèrement sublimes, ce qui n'est hélas pas le cas dans toutes les églises de notre grande ville :

    Sans compter, dès l'entrée, cette fort jolie statue de prêtre, qui a l'air de nous dire très gentiment "bonjour", sinon de nous bénir :

    La vue sur l'autel principal est particulièrement fastueuse, d'autant que cette église doit probablement être l'une des plus hautes de tout Paris, avec la géantissime Saint-Eustache :

    Alors bon, je commence (comme prévu) ma "voie de gauche", avec tout d'abord cette énorme sculpture de la première chapelle :

    Suivie très peu de temps après par ce petit orgue très mignon, certes bien plus léger que l'autre "hénaurmissime" dont je viens de parler très récemment (surtout vu de l'intérieur), mais qui au moins pourrait presque tenir dans un petit appartement tel que le mien, surtout avec des jeux très visiblement de Bourdon 8' et de Flûte 4', donc très tranquille pour d'éventuels voisins caractériels (ce qui n'est pas du tout le cas !) :

    Petit orgue associé (comme relativement souvent) à de "vraies" partitions originelles de Chant Grégorien, destinées aux "vraies" chanteuses & aux "vrais" chanteurs, et toujours très jolies à voir (même si presque plus personne ne sait les lire aujourd'hui, moi-même y compris, lol !) :

    Avec, un tout petit peu plus loin, une très belle statue de la Vierge :

    Sans parler de ce tableau absolument géant (du reste très lié à Noël !!!), dont je fus presque certain de connaître le peintre, mais qui hélas ne m'est pas revenu en mémoire, snif ! Personnellement, je le trouvais vaguement inspiré de Rubens, notamment en raison de sa façon très particulière de représenter les pieds de la personne de droite... Mais en réalité, my sister à trouvé la vraie bonne solution, à savoir le peintre Français Claude Vignon (1593-1670) ! Ceci dit, ce triste manque d'indications se révèle très fréquent dans presque toutes les églises de Paris, où il y a du coup certains géniaux tableaux de Titien et de Tintoret totalement inconnus, alors qu'ils doivent être dignes de plusieurs millions d'Euros, si mes souvenirs sont bons, lol !) :

    Arrivée enfin au grand autel :

    Entouré de tous les côtés de magnifiques sculptures baroques, de mon style favori :

    Avec bien sûr au centre la fameuse crèche de Noël :

    Et à droite, de nouveau de très pieuses statues :

    Comme par exemple celles-ci liées à ce vaste tombeau inconnu, peut-être après tout celui du célèbre François Couperin (tout comme celui de Jean-Philippe Rameau, visible dans la grande Saint-Eustache) :

    Rendu au final sur la section droite, les vitraux de cet église furent toujours aussi beaux et originaux, meilleure preuve :

    Avec en prime ce phénomène rarissime, le fait qu'il existe un troisième orgue dans l'une des chapelles de droite, déjà plus grand que le "minuscule" précédemment cité (où là, de nouveau, les tuyaux carrés en bois sont visibles en transparence derrière les "jeux de montre" en étain) :

    Si je dis "troisième orgue", c'est bien sûr parce que je n'ai pas encore parlé du plus important de tous, celui de François Couperin situé au-dessus de la porte, et qui d'après Vincent Rigot est d'une facture véritablement "à la Française", autrement dit volontiers "nasillarde" (comme par exemple le sublime orgue de Poitiers, à voir et à entendre ici, si ceci vous tente) :

    Certes, j'admets que ma photo n'est pas extrêmement réussie (contrairement à toutes celles visibles sous Google), mais il fallait d'une part compter avec la météo lamentable & la tombée du jour, d'autre part avec la faiblesse d'un flash (même sur mon excellent Nikon) visant un objet à plus de vingt mètres de hauteur !
    Histoire de compenser, l'ultime tableau à voir juste avant la sortie fut, à droite de l'orgue, le magnifique Martyre de Sainte Pétronille, dû au très célèbre peintre Italien Guercino, souvent nommé "Le Guerchin" par chez nous (et au passage, encore un Verseau de plus, lol !) :

    Voilà... Finie la visite (ou presque) ! Découvrant lors de la sortie cette boutique de la rue de Brosse, que j'ai pensé au départ probablement associée à l'église, vu sa nomination, mais qui correspond en réalité "à l'entrée de la Maison des Compagnons de Paris appartenant à l'Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France, association loi 1901 s'occupant de formations professionnelles", comme viens tout juste de me le préciser Mr. Bombus lors d'un tout récent "comment", comme quoi cette attitude ultra-rapide via Internet est toujours très souhaitable et très appréciable :

    Admirable météo, n'est-ce pas ?

    Mais néanmoins, dans cette minuscule rue de Brosse, d'autres bâtiments très anciens furent eux aussi très sûrement associés à l'église :

    Comme semble le laisser supposer le style de l'époque, sans même parler de la croix au sommet de la tourelle :

    Fin de la visite ! Ceci dit, juste avant de me rendre à pied jusqu'aux superbes grandes orgues de Saint-Louis en l'Île, où j'allais réellement m'éclater durant près de deux heures (comme déjà dit), restait encore à admirer la face Est de cette église, que tout comme concernant notre grande Notre-Dame, j'ai trouvée encore plus sublime que la façade Ouest :

    Dernière photo, dédiée à l'un de mes deux neveux :

    Et oui, car lui aussi, il se prénomme Julien, tout comme ce bistrot situé quai de l'Hôtel de Ville... Un Verseau tout comme moi, certes, mais très nettement plus jeune, et donc beaucoup moins rapide pour laisser des "comments" sur les Blogs (là, on doit déjà friser la quinzaine, sans qu'il daigne se manifester, lol) !!!

    Libellés : , , , , , , , , , , ,

    20 commentaires:

    Anonymous Anonyme a dit...

    Vingt dioux la belle église !
    "Chez Julien ", quel joli nom pour un resto, excellent choix !
    Valérie

    jeudi, 23 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Thanks pour le "comment" super rapide, hallucinant, ça, quelque part !
    Ce qui fut déjà très curieusement le cas sur cet article concernant la neige, où les deux premières personnes à me répondre d'une façon ultra-rapide furent bien sûr la fameuse Elisa d'Argentine, ainsi que la non moins fameuse Tilia, gagnante de mon concours de l'an dernier, tout ceci avant même que je finisse mon Blog, lol !
    Bon, là, je l'ai déjà pas mal écrit jusqu'à la moitié, mais mine de rien, il est presque neuf heures du matin... Alors, ceci ne serait pas mal que j'aille me coucher pour de bon, n'est-ce pas ???

    vendredi, 24 décembre, 2010  
    Anonymous sheily a dit...

    Si ça peut te consoler, je l'ai vue maintes fois, mais je ne suis jamais rentrée! Comme quoi, c'est les parisiens qui connaissent le moins Paris ;--)!

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    OK, d'accord, ceci me console, alors... Sauf qu'en général, je rentre toujours dans les églises que je ne connais pas, alors c'est juste que je n'étais jamais passé aussi près, en fait !
    Cela dit, celle-ci m'a beaucoup plu, comme je crois qu'on le remarquera juste à la lecture de cet article...

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Et au passage, ce que tu dis au sujet des Parisiens qui connaissent très mal Paris me rappelle ce très fameux proverbe : "Les cordonniers sont les plus mal chaussés", lol !
    Du coup, heureusement que je ne suis pas cordonnier... Ce qui m'empêcherait de posséder ma fameuse collection de près d'une centaine de Sneakers & de Buffalos, hallucinante, certes, mais très réjouissante, et toujours à voir sur cet autre Blog !

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Anonymous sheily a dit...

    Il faut bien une centaine de paires pour arpenter les rues parisiennes ;-)!

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Oh que oui, comme tu as bien raison ! Du coup, même en dépit de cette météo pourrave, les baskets continuent toujours à sembler neuves... Ce qui est bien sûr l'idéal en vue de l'été, notamment pour les sublimes Reebok Freestyle, et les fameuses Aerobics qui vont avec, lol !

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Anonymous Bombus a dit...

    Bonsoir.
    M'interressant à l'Art Nouveau et l'Art Déco, j'ai découvert votre site grâce à un lien depuis 1900.art.nouveau.free.fr .
    Bravo pour ce partage de votre passion !
    Juste un petit correctif au sujet de la photo de la boutique à l'enseigne Compagnons du devoir qui se situe au 1 place St Gervais et n'est en aucun cas liée à l'église.
    En fait c'est l'entrée de la Maison des Compagnons de Paris appartenant à l'Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France, association loi 1901 s'occupant de formations professionnelles.

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mister Bombus@ : Merci énormémément de ce "comment", ainsi que de "tes" compliments (mais oui, c'est une habitude sur les Blogs, l'on se tutoie normalement d'emblée, c'est toujours beaucoup plus cool, lol) !
    Le plus étrange dans l'histoire, c'est qu'après coup, je me suis dit que bien sûr, j'aurais dû reconnaître immédiatement ce nom Compagnons du Devoir, que je connaissais depuis longtemps, et que sans doute un très mauvais "trou de mémoire" m'a bêtement empêché d'identifier d'emblée... Du coup, merci encore de ton super "comment", ce qui m'a permit de modifier le plus rapidement possible mon article, et ce fut vraiment très sympathique de ta part !

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Mister Bombus@ : Ceci dit, si tu adores l'Art Nouveau et l'Art Déco, il faut au minimum que tu lises ces deux articles concernant le Castel Béranger du fameux Hector Guimard, quasiment les deux articles les plus lus et les plus commentés de mon Blog, lol !!!

    1) L'extérieur
    2) L'intérieur

    Bon courage !

    dimanche, 26 décembre, 2010  
    Anonymous Bombus a dit...

    Bonsoir @Vincenttheone.
    Pas de soucis pour le tutoiement ;-)
    Pour l'info, c'était facile car je m'y suis déjà rendu pour y inscrire mon fils.
    En passant il ne faut pas hésiter à entrer et demander à voir le réfectoire qui, une fois les lourdes portes ouvertes, est impressionnant du sol au plafond en passant par le mobilier !
    Quant aux 2 articles sur le Castel Béranger, c'est sur le second (intérieur) que le site 1900.art.nouveau.free.fr m'a fait arriver.
    Bravo encore pour tes photo-reportages commentés.
    Ton blog est maintenant dans mes favoris.
    Bonne continuation.

    lundi, 27 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci du "bravo", c'est toujours ultra-cool, tellement la plupart des gens sont très paresseux pour laisser des "comments" sur les Blogs, en général, lol !
    Thanks, également, d'avoir mis mon Blog dans tes favoris...
    Et aussi merci du conseil : je n'hésiterai pas, désormais, à rentrer dans Les Compagnons du Devoir et découvrir leur réfectoire, la prochaine fois que j'irai jouer de l'orgue dans la très fameuse église de Saint-Louis en l'Île !

    lundi, 27 décembre, 2010  
    Blogger Tilia a dit...

    Plein de choses à dire sur ce billet.
    Mais d'abord, un grand merci pour le lien vers mon grenier.
    Et pardon de passer tardivement. Cette fois, mes obligations de mère-grand (pendant les vacances de Noël) prennent le pas sur ma blogomania ;-)
    Pour la statue du curé bénissant, je pense qu'il s'agit de St Jean-Marie Vianney, autrement dit le curé d'Ars.
    Avec ses dorures, le petit orgue a un look assez orthodoxe et semble un peu perdu dans une église catholique. De plus, je trouve que les boiseries noires de la chapelle où il se trouve, avec leurs palmes dorées, ont un petit air napoléonien. Le lutrin avec le recueil de chants grégoriens qui lui est enchaîné est aussi étonnant que les boiseries.
    Entre parenthèse, question voisinage, si j'habitais ton immeuble ça ne me dérangerait pas du tout de t'entendre battre l'orgue 24/24h. De toutes manières, je dors avec des boules de cire, et le reste du temps j'adore cette musique.
    Bravo à ta soeurette pour avoir identifié l'auteur de l'Adoration des Mages. le style en est vraiment étonnant. Surtout le personnage de droite, avec ses doigts de la main gauche tous de la même longueur et ses pieds bizarres !
    Merci pour le lien vers l'orgue de Poitiers. On reconnaît bien cette sonorité nasillarde qui va si bien, je pense, avec la musique de Michel Corrette. Dis-moi si j'ai tapé juste, et si celui de cette vidéo est bien un orgue "à la française"...
    Pour finir, encore merci pour ce bon moment passé à te lire et à suivre tes liens. Et bonne fêtes de fin d'année. Cordialement. Tilia

    mardi, 28 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci pour toutes ces infos !
    C'est vrai que le tout premier orgue de cet article a vraiment un look orthodoxe, mais je l'ai néanmoins trouvé très joli... Sinon, oui, tu as tapé juste, l'orgue de Michel Corrette est très franchement "à la Française" !
    Très bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi !

    mercredi, 29 décembre, 2010  
    Anonymous Elisa a dit...

    Cou cou Vincent,
    C´est vraiment superbe.
    J´ai beacoup aimé le petit orgue et la crèche, bien sûr. Ces petites statues sont très jolies. J´adore les crèches de Noël. C´est très emouvant de les visiter la soirée avant Noël (on dit en espagnol "la víspera", cela serait la veille). J´adore.
    Passe une belle fête de Nouvel An mon ami.
    Je t´embrasse
    Elisa

    mercredi, 29 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci pour tous tes compliments ! Il est vrai que j'ai trouvé moi aussi l'intérieur de cette église particulièrement génial, quoi...
    Donc à toi aussi, très bonne nouvelle année 2011 !!!

    mercredi, 29 décembre, 2010  
    Blogger Tilia a dit...

    EN ATTENDANT...

    BONNE et HEUREUSE année 2011 !
    et des bises spécial Nouvel An

    samedi, 01 janvier, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci Tilia...
    Et la même chose pour toi, avec une longue vie à ton Blog, lol !

    samedi, 01 janvier, 2011  
    Anonymous Jany a dit...

    Je découvre ton blog par l intermédiaire de celui à DAVID,je le trouve passionnant,tout ce que j aime et c est sur cette magnifique série que je te souhaite une bonne année,et que 2011 voit tes souhaits se réaliser...Excellente soirée du premier jour de l année...

    samedi, 01 janvier, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup, bonne année 2011 à toi aussi !
    Sauf que je ne suis pas bien sûr de pouvoir identifier David dont tu parles... Mais peut-être que ceci va me revenir, l'un des ces quatre, lol !

    samedi, 01 janvier, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil