L'index complet par rues & par arrondissements :

  • Cliquez ICI !!!


  • À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • samedi, avril 24, 2010

    SAINT EUSTACHE

    L'une des plus grandes églises de Paris !
    Dont je me rapproche suite à ma précédente promenade rue des Petits Champs, en voyant d'emblée sa face Est la plus gothique possible :

    Bien que s'y trouve non seulement une horloge, mais aussi un étrange indicateur de météo, certainement rajouté bien après :

    En tout cas, l'arrière de cette église est absolument somptueux :

    De même que son portail de la face Sud :

    Devant lequel nous trouvons cette fort expressive sculpture contemporaine, due à Henri de Miller (1953-1999) :

    Ainsi qu'une vue sur la très proche Bourse de Commerce :

    De même que ces charmantes petites maisons juste en face de l'entrée principale de l'église, côté Ouest :

    Une entrée toujours surprenante lorsque l'on arrive, comme moi, de l'Est via la rue Montmartre, car contrairement au dos de l'église quasiment gothique, cette face-ci semble très sobre, inspirée par l'architecture Grecque la plus classique... Comme le précise la plaque de l'entrée : "L’accroissement de la population autour des Halles et la piété d’un bourgeois, Jean Alais, sont à l’origine en 1223 à Sainte Agnès puis à Saint Eustache. Édifiée à la jonction des chemins de Montmartre et de la Marée, et devenir église paroissiale, elle subit une série d’agrandissements avant d’être remplacée par l’édifice actuel. Sa première pierre fut posée le 29 août 1532 par François Ier, mais elle ne fut achevée et consacrée que le 26 avril 1637. Paroisse de Colbert, Saint Eustache doit à la générosité du ministre des fresques de Mignard et une nouvelle façade, restée cependant inachevée comme la précédente." :

    Adoncques, plus de cent ans pour la construire, ce qui n'est pas rien ! N'empêche que l'une des choses qui "scotche" le plus dans cette seconde église de Paris, c'est d'en découvrir l'énorme hauteur une fois rentré à l'intérieur (33,50m), à peine inférieure à celle de Notre-Dame (43m sous le toit de la nef), mais d'autant plus impressionnante qu'elle ne se devine pas du tout vue de l'extérieur, étant donné le manque de recul :

    Seconde chose hallucinante dans cette église, la taille de son immense grand orgue de plus de cent jeux (avec trois jeux d'anches de 32', soit des tuyaux de plus de 10m), lui aussi comparable à celui de Notre-Dame, sinon qu'étant placé beaucoup moins haut, il est cent fois plus audible et plus impressionnant :

    Phénomène qui n'empêche même pas la présence de cet autre orgue de choeur près de l'autel, probablement à seulement 8', mais d'une taille lui aussi assez respectable :

    Reste que la hauteur de cette église reste totalement impressionnante, de même que son immense clarté, bien plus agréable que dans la très sombre Notre-Dame (et du coup, la majorité de mes photos sont sans le moindre flash, pour une fois !) :

    Sans compter qu'hormis l'orgue, il y a un assez énorme paquet d'œuvres d'Art à voir, à commencer par ce très beau monument en hommage aux Curés de Saint Eustache, à moitié en ronce de noyer et en marbres du Languedoc :

    Surtout si Dieu nous y parle de dos :

    Un très beau prêche, bien sûr :

    Avec de sublimes réverbérations, dues aux vitraux et au grand soleil d'aujourd'hui :

    Sans même parler de cet endroit qui m'émeut toujours beaucoup, notamment parce qu'il s'agit de Sainte Cécile, la fameuse "patronne" des musiciens depuis toujours, mais aussi, juste à droite, du tombeau de Jean-Philippe Rameau (1683-1764), l'exact contemporain Français de Johann Sebastian Bach (1685-1750) :

    De toute façon, toute l'église est gavée d'œuvres d'Art, à commencer par les chapelles conjointes situées au Sud :

    La sublime rosace de la nef du milieu, très proche de celle de Notre-Dame :

    Et même la grande beauté de la calligraphie générale, que j'apprécie énormément :

    Dernier petit (demi) tour jusqu'à la statue de Petrus S.R.E Cardinalis de Berville :

    Puis l'autel principal :

    Avec par la suite (sur toute la face Nord), plein de grandes œuvres à voir, à commencer par les sublimes sculptures du tombeau de Colbert, très explicitées par les propres informations du lieu : "Colbert fut inhumé à Saint Eustache en 1683 (mausolée de Coysevox). Reposent également dans cette église :
    Le Duc de la Feuillade, l’Amiral de Tourville, Voiture, Vaugelas, Scaramouche, Marivaux, l’arlequin Dominique et Jean-Philippe Rameau.
    La Fontaine, Mirabeau et la mère de Mozart y eurent leurs obsèques.
    Richelieu, Molière et Madame de Pompadour y furent baptisés.
    Louis XIV y a fait sa première communion.
    Lully s’y est marié en 1662." :

    Magnifiques sculptures complètement baroques, n'est-ce pas ?

    Et j'adore les deux femmes à sa droite et à sa gauche (surtout la première) :

    Histoire de ne pas se lasser, lisons de nouveau le texte de l'église au sujet des deux tableaux suivants : "Ensevelissement du martyr, peinture anonyme de l’école Française du XVIIème siècle, et l’un des deux exemplaires connus des Disciples d’Emmaüs de Rubens (1611)" :

    Juste une petite anecdote au passage : en théorie pure, ce sont mes parents qui m'ont prénommé Vincent... Mais en réalité, c'est mon grand-père Adrien qui voulait absolument que je m'appelle ainsi, en hommage au très généreux Saint Vincent de Paul qu'il aimait beaucoup, alors voilà, je me sens un tout petit peu "chez moi" :

    Une sculpture contemporaine sur ce thème, plus une autre très baroque (que je préfère, bien évidemment) :

    Bon... Histoire de ne pas se lasser, revenons aux vrais textes de l'église concernant la suite : "La copie XVIIIème, l’adoration des Mages de Rubens, peut faire songer à la pompe des costumes lors des cérémonies qui firent la gloire de Saint Eustache, par excellence paroisse de la noblesse de la robe." :

    Et juste pour conclure, Le Martyre de Saint Eustache (1634), de Simon Vouet (1590-1649) : "Après s’être rendu en Angleterre, à Constantinople et en Italie, Simon Vouet revint dans sa ville natale, Paris, pour y devenir l’un des peintres les plus représentatifs du mouvement pour la réforme catholique. Sur ce tableau est représenté Eustache détournant son visage du Dieu païen que Trajan lui demande d’adorer. Le général Romain est alors condamné par l’empereur à être brûlé vif dans un taureau d’airain, ainsi que sa femme et ses deux fils visibles au milieu des fumées dégagées par le brasier. Deux angelots porteurs de couronnes sont là pour manifester la reconnaissance divine et anticiper l’accueil d’Eustache et de sa famille auprès de Dieu.
    Toute la toile est sensée évoquer le chemin de lumière que Dieu dresse devant tout homme qui, à la suite du Christ, témoigne de son Nom. Le Martyre de Saint Eustache reste l’une des œuvres les plus brillantes du peintre qui y déploie tous ses talents de metteur en scène." :

    Bref ! Un endroit tellement magique et fascinant que j'y suis resté une bonne heure (sans même avoir la moindre envie de fumer, mais oui !) :

    Et juste histoire de finir de la même façon que dans les grandes Messes Françaises pour orgue, après le Grand Final en plein jeu, reste encore le fameux Final en petit jeu, contrairement à Johann Sebastian Bach, façon de repasser doucement dans la "vraie" réalité (par exemple grâce au célèbre restaurant Au Pied de Cochon, tout droit devant la sortie) :

    Sans même parler de ce tout aussi célèbre et énorme magasin de cuisine, E.Dehillerin (dont vous pourrez tout vous procurer via Internet, si ceci vous tente) :

    Ouf ! Voilà, un gros texte, autour de 44 photos, certes, cela m'a pris un certain temps... Mais j'ai adoré, de même que l'endroit en question, alors peu importe !

    Libellés : , , , , , ,

    16 commentaires:

    Anonymous Elisa a dit...

    Salut Vincent,
    Quel bâtiment superbe. Les statues, les peintures et l´orgue... J´ai adoré.
    J´ai pris la même image de cette drole statue à Les Halles, tout près de la Bourse...
    Merci pour tes petits mots sur mon blog pendant mon absence.
    À bientôt
    Elisa, Argentine

    lundi, 26 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci énormément, Elisa !!!
    Mine de rien, tu es bien plus douée et bien plus rapide que beaucoup de "blogueuses" Françaises que je connais...
    Alors bravo, vive l'Argentine !

    mardi, 27 avril, 2010  
    Anonymous coming soonn a dit...

    coucou très sympathique ballade autour et dans une église que je connais bien car ma sœur travaillait dans une des jolies petites autour! On se retrouvait toujours devant Saint Eustache le soir quand je venais la chercher (on s'en fout!) mais on est jamais rentrée dedans, la prochaine fois je penserais à toi et j'irais jeter un œil dedans.

    Si je peux te conseiller une visite c'est celle-ci: Saint Julien le Pauvre près de Notre Dame.
    je l'adore!

    mardi, 27 avril, 2010  
    Anonymous Mandy a dit...

    Jolies photos..tu as bien fait claquer ton appareil photo à ce que je vois!C´est bien, tu ne rates aucun détail!

    mardi, 27 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Sabine@ : Merci du conseil... Car j'ai un petit peu regardé cette église sur Google, et je crois qu'en réalité, je ne l'ai jamais visitée !
    Mandy@ : Thanks ! C'est vrai que là, je me suis bien défoulé, sur ce coup...

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Anonymous Anonyme a dit...

    il est certain que les eglises ce n'est pas mon truc,ni aucun lieu de culte d'ailleur.j'ai jamais compris l'energie depensé pour ces choses.mais ça plait achristine et c'est deja bien.il n'y a pas pour moi de plus grand génie que dame nature que l'humain s'emploi a detruire.

    dimanche, 02 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Bon, ben tant mieux si ça plaît bien à Christine, c'est déjà ça...
    Et comme tu le sais, vu que je passe tous les ans un ou deux mois à marcher seul dans les Alpes, j'adore aussi "dame nature" (que je ne fais rien du tout pour détruire, lol) !

    lundi, 03 mai, 2010  
    Anonymous nath a dit...

    On dit que l'église st Eustache est la plus jolie de Paris! J'y suis entrée seulement aujourd'hui grâce à toi!

    mardi, 04 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Bon, peut-être que je n'irais pas jusque là... Mais en tout cas, il est certain que c'est de toute façon l'une des plus belles, ça c'est sûr !
    Alors tant mieux si j'ai servi à quelque chose...

    mardi, 04 mai, 2010  
    Blogger yvelinoise a dit...

    "D'innombrables gargouilles font saillie depuis les contreforts" peut-on lire sur le site de la paroisse St Eustache.
    Nommer "gargouilles" de simples conduits frise la publicité mensongère :-))

    Ceci dit, tes photos Vincent sont impec'.
    J'adore celle des vitraux colorant les dalles : magique !

    mardi, 04 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup...
    D'autant plus que je ne m'attendais pas à ce que l'on aime énormément celle-ci, alors tant mieux !

    mardi, 04 mai, 2010  
    Anonymous Anna a dit...

    Super ballades, ces derniers posts ! Désolée d'être si absente de ton blog en ce moment (et du mien oups... !!) mais je me rattrape. ;-)
    J'adore tes photos de l'intérieur de Saint Eustache, je n'y suis entrée qu'une fois, je crois. Par contre j'étais à l'extérieur hier encore, par beau temps... ca donne un vrai air de vacances cet endroit !
    J'adore (entre autres !) la photo avec les reflets des vitraux par terre, et celle du tryptique fait par Keith Haring. Incroyable, ce truc !

    lundi, 17 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Merci beaucoup pour tes compliments !
    Je sais que tu as beaucoup de problèmes en ce moment, alors ce n'est pas grave d'être un peu absente... J'espère juste qu'ils vont bien se résoudre bientôt pour toi !

    lundi, 17 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Ah oui, et j'avais oublié : merci de bien aimer ma photo avec les reflets des vitraux par terre, car tu n'es pas la première, lol !

    lundi, 17 mai, 2010  
    Anonymous Anonyme a dit...

    Pour moi la plus belle église de Paris....renfermant le plus grand orgue de France.
    Vincent R

    mardi, 14 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone a dit...

    Vincent@ : Moi aussi, j'adore absolument cette église... Néanmoins, s'il y en a une seule qui puisse rivaliser, il s'agirait à mes yeux de Saint Roch, non seulement pourvue elle aussi d'un très bel orgue, mais très lumineuse, et jouissant d'un nombre d'oeuvres d'Art (tableaux et sculptures) hallucinant !

    mercredi, 15 juin, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    Liens vers cet article:

    Créer un lien

    << Accueil